Menu
Ophis Phosphoros
Menu

Auteur : Victor Grouchko
Note moyenne : 5/5 (10 avis)
0 commentaire(s)

Laissez-moi vous expliquer...

Parmi les expériences les plus puissantes et inoubliables que j'ai pu vivre sur mon cheminement spirituel, celle de ce que j'appelle la "transe mystique" est sans conteste celle qui m'a le plus marqué. Je vais dans cet article vous partager mon témoignage et vous donner quelques conseils pour je l'espère vous permettre, vous aussi, de vivre vous aussi cette expérience inoubliable.

Avant de commencer, j'aimerais préciser deux choses très importantes :

  • Si je fais mention du terme Divin et que je fais référence à certains personnages religieux pour illustrer mes propos, il est question à mes yeux d'une expérience que peut faire tout être humain ayant foi en un Absolu, même si ce concept peut être très vague lorsque vous débutez. La notion d'Absolu est propre à chaque individu : pour certains ce peut être un Dieu omniscient et omnipotent, d'autres y verront un grand Tout, l'Univers, la conscience primordiale, la mer, la Nature, etc. Être parfaitement athée et trouver le spirituel ridicule risque par contre de compliquer sévèrement la tâche…encore que certains changent radicalement de croyances après une expérience mort imminente par exemple.

  • La connexion avec le divin est une expérience personnelle. Je suis intimement convaincu que nous avons tous notre manière de nous y connecter : par la méditation, la peinture, le chant, la danse, etc. Ce que je vais indiquer dans cet article est basé sur mon expérience et donc doit vous servir d'inspiration et non de "guide pratique". Soyez patient(e), expérimentez et comme toujours, faites-vous votre propre opinion. Cette expérience est avant tout la vôtre !

Qu'est-ce que la transe mystique ?

Je vais vous donner trois définitions, une scientifique, une autre de Michel Nachez, un anthropologue spécialiste de la transe et enfin ma propre définition (qui vaut ce qu'elle vaut :) ).

Définition de la transe mystique d'un point de vue scientifique : 1) État d'exaltation d'une personne qui se sent comme transportée hors d'elle-même et en communion avec un au-delà. 2) Sorte de sommeil pathologique ou d'altération de la conscience avec indifférence aux événements extérieurs et dont il est difficile de faire sortir le sujet. 3) Être hors de soi, manifester un état d'excitation extrême (source : CNRTL).

Définition de la transe mystique par Michel Nachez, anthropologue : C’est un ressenti qui a la puissance émotionnelle de la vision tout en n’impliquant pas nécessairement le sens de la vue. Elle est généralement immobile, vécue entièrement dans l’esprit, sans guère de participation apparente du corps. Ceci doit être nuancé toutefois : le corps peut être investi dans une activité automatique et qui ne nécessite pas l’attention consciente, comme dans la danse des derviches tourneurs. [...] La transe extatique, c’est celle de Thérèse d’Avila (qui « jouissait de Dieu » selon ses propres termes) ou celle de François d’Assise, communiant avec Dieu et la création entière ; c’est aussi une expérience qui peut advenir en dehors de toute foi religieuse : dans un élan de « mysticisme sans dieux » et « d’extase laïque », selon les mots de Roger Bastide. (source : son blog, très intéressant par ailleurs). L'auteur a publié un livre appelé "Les états non ordinaires de conscience" en 1997 et un autre "Néo Chamanisme : Ganzfeld, Biofeedback, Binaural, Subliminal…" en 2012.

Définition personnelle de la transe mystique (donc appuyée sur mon expérience personnelle) : C'est un état second, une altération de la conscience, où l'on ressent une connexion avec une forme d'Absolu, difficilement descriptible, accompagné d'une extase. Ce type d'expérience est généralement accompagné d'une distorsion de la perception du temps et de l'espace.

Je vois ce type d'expérience comme une forme d'"orgasme spirituel". Je fais une différence entre la transe et la transe mystique. On voit souvent l'image du sorcier africain en transe autour du feu, mais le concept de transe mystique tel que je le ressens et le vois tient plutôt d'une forme d'illumination éphémère, une prise de conscience d'un absolu, en restant pleinement maître de son esprit. Ce, contrairement à la transe chamanique qui peut être comparable dans certains cas à une possession souhaitée par un esprit, parfois appelée "chevauchement".

Donc non, vous n'allez pas convulser, hurler à la Lune ou vous prendre pour un loup. C'est une expérience vécue en toute conscience vécue avant tout comme un état de grâce.

Quelques expériences de transes mystiques

Tout petit, j'avais déjà une imagination débordante et une grande facilité à visualiser des choses dans mon esprit. Lorsque j'ai eu mon premier lecteur MP3 (ça date !) et un casque sur les oreilles, j'ai commencé à prendre l'habitude de marcher longuement avec la musique très forte (ce que je ne vous recommande pas, j'ai failli me faire écraser plusieurs fois sur la route…ne forcez pas la chance !).

La découverte de la musique épique, ou des musiques ambiant avec des envolées instrumentales accompagnées de synthé et de choeurs m'ont permis de vraiment m'isoler du plan physique, de me couper du monde profane, pour commencer à expérimenter des états d'extase. Lorsque je marchais, je visualisais des symboles, des situations, ou des concepts qui me faisaient vibrer d'une manière particulière.

La première expérience mystique que j'ai vécue a eu lieu vers l'âge de 7 ans en écoutant la musique You Can Hear the Cry of the Planet de Nobuo Uematsu tirée du jeu Final Fantasy VII. Vous pouvez la retrouver ici en version remasterisée. Cette musique est intimement liée à une ville fantôme appelée la citée perdue des Anciens dans le jeu vidéo. Pour faire un court résumé, toujours dans cet univers, les Anciens ou Cétras formaient un peuple vivant en parfaite harmonie avec la Planète, pouvant lui parler et communier avec Elle en méditant ou en priant. La ville a aussi une esthétique très mystique, avec de grandes étendues d'eau lumineuses, des maisons en forme de coquillage et des arbres blancs.

C'est donc une musique qui a mes yeux a un symbolisme très fort, que ceux qui ont joué à ce jeu comprendront sûrement. La présence de choeur, d'un rythme assez répétitif, mélangeant les graves et les aigus était propice à ce type d'expérience. Ce même jeu a été aussi ma porte d'entrée dans la spiritualité en amenant par son scénario riche et profond des questionnements autour de la vie, de la mort, de la conscience de la Nature, etc. Je pense que c'est la combinaison de tous ces facteurs qui a permis cette expérience.

Concrètement, le souvenir que je garde de cette première expérience a été de ressentir que j'étais "projeté" dans un monde très aquatique et lumineux, peuplé de silhouettes blanches qui semblaient m'inviter à communier avec l'Univers tout entier. Je ressentais aussi une présence extrêmement maternelle et féminine. C'était très fort, mais cela n'a duré que le temps d'un refrain de chanson, c'est à dire quelques dizaines de secondes tout au plus. Pourtant, sur le moment, je l'avais vécue comme une expérience hors du temps, assez longue et particulièrement marquante, car j'ai mis plusieurs heures à vraiment "revenir" pleinement dans une perception du réel « profane ».

Bien sûr à cet âge j'étais très loin d'être capable de recouper les points et y voir une forme d'expérience spirituelle.

Avec l'âge, j'ai écouté toujours plus de musiques de ce type et je continuais de marcher en état d'autohypnose et vibrais particulièrement sur les refrains très psychédéliques ou extatiques grâce à certains instruments (violon, piano, choeurs, synthé). J'ai noté que le rythme de la chanson joue aussi un rôle très important pour favoriser ces états.

Je fais une différence entre ces états d'extases et l'expérience de la transe mystique, car dans le premier cas, c'est un état que je peux reproduire à l'infini en quelques dizaines de minutes en sortant dehors avec un casque sur les oreilles. Cette extase est limitée au ressenti physique, émotionnel et mental, mais ne comporte pas de dimension spirituelle. Ce phénomène pourrait être résumé à une sorte de masturbation spirituelle : je recherche l'état de bien-être, le calme, la sérénité et la sensation d'être vivant dans un Infini manifesté, mais je reste clairement dans la sphère de ressenti personnelle.

Dans le cas de la transe mystique, il y a un double mouvement qui s'effectue. D'un côté, je ressens qu'il y a une "descente d'énergie" vers moi, un appel, une fenêtre de tir ou une porte ouverte vers un plan de conscience beaucoup plus élevé avec lequel je suis en mesure de m'harmoniser. Et de l'autre, tout mon Être semble vouloir planer vers cette ouverture en faisant le travail de lâcher-prise et d'ouverture totale à cette force divine. C'est alors que je sens très clairement la transe mystique arrivée et le résultat est loin d'être une simple rêverie, puis que pendant quelques secondes, même si je garde le sentiment d'être encore dans mon corps, ma réalité semble se tordre, le temps et l'espace perdent leur sens et je me sens "baigner et flotter" dans une immensité éternelle indescriptible, comme si je ne faisais qu'un avec le Divin.

Ceux qui étudient la théurgie pourront peut-être faire une analogie avec cette nécessité de faire descendre la conscience divine et de monter vers elle, de par le travail sur soi, mais aussi dans le cadre d'un rituel. Je fais ce lien à titre personnel, mais il m'est difficile de le justifier : prenez donc ce parallèle avec des pincettes.

L'une des caractéristiques communes à toutes mes expériences mystiques est leur caractère éphémère. L'expérience est vraiment courte, parfois quelques secondes, une minute "réelle" tout au plus. Et je travaille à essayer d'accroître cette durée dans le cadre de rituels et donc avec une préparation particulière. Malheureusement, je n'ai pas encore trouvé la recette pour "provoquer" cette transe mystique, car es expériences sont clairement opportunes et je ne ressens pas avoir le temps sur le moment de préparer quoi que ce soit. Il m'est déjà arrivé dans le cadre de certains rituels de frôler ce type d'état, mais je pense que la conscientisation de la pratique magique (le fait de faire un cercle, d'invoquer telle ou telle force, de garder le contrôle sur la visualisation, etc.) enlève ce côté spontané. Mais je pense que le contact spirituel avec certaines forces évoquées pendant le rituel peut aider à recevoir une forme d'illumination temporaire.

Quelques conseils pour favoriser la transe mystique

Je trouve que la transe mystique est souvent favorisée par une action répétitive, comme le fait de marcher rapidement au même rythme, assez mécaniquement. Je pense que cette "répétition" est très importante. Elle permet un état de laisser-aller, de lâcher-prise, similaire à de l'autohypnose.

Comme vous l'aurez compris, la musique joue un rôle essentiel dans mes expériences et je crois que peu importe son genre, elle a comme effet de nous faire vibrer et de nous connecter à notre sphère émotionnelle. Les rythmes très lents, répétitifs, aériens, donnant une impression de hauteur et les musiques allant crescendo sont ceux qui provoquent le plus facilement ces états.

Voici quelques exemples :

J'ai noté que je n'ai jamais fait de transe mystique en intérieur, mais systématiquement en extérieur, dans des lieux que je trouvais particulièrement positifs. Il y a souvent de la Nature pas loin, ou un bâtiment ayant une architecture ou une fonction spirituelle (une Église par exemple). Je n'en ferai pas une norme, mais je pense que faire ce type d'expérience chez soi avec toute la "pollution" énergétique quotidienne n'est pas idéal.

Le soleil joue vraiment le rôle de catalyseur.

Il faut être parfaitement détendu et profiter pleinement de l'instant. C'est très difficile, car c'est une sensation qui vous prend aux tripes et transperce votre Être de part en part. Laissez-vous porter. Enfin, je pense qu'il faut se sentir "bien" pour avoir ce type de manifestation.

ATTENTION : Il est VIVEMENT conseillé de faire un exercice d'ancrage après ce type d'expérience, car vous allez sans doute avoir beaucoup de mal à revenir pleinement à votre corps et regagner un état de conscience propice à la vie quotidienne.

Ce ne sont que de maigres conseils, car comme vous l'aurez compris, ce sont des expériences très personnelles pour lesquelles il est difficile de trouver des constantes et une méthodologie claire.

Quoi qu'il en soit, ce type d'expériences constitue l'un des piliers de ma pratique : j'aimerai un jour réussir à vivre ces instants beaucoup plus régulièrement afin de sentir sur mes vieux jours un état de plénitude et de paix profonde.

Vous avez aimé cet article ?

L'auteur

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Mes articles sont basés principalement sur des sources traditionnelles d'auteurs classiques et reconnus de l'ésotérisme occidental. Mes pratiques magiques tournent autour des rituels avec les sphères planétaires, de l'écriture magique et de la création d'entités.

Plus de contenu exclusif sur mes profils sociaux

D'autres articles sur le sujet

Poursuivez votre lecture autour de ce sujet grâce à des articles complémentaires.

Voir plus d'articles
Discuter de cet article

Vous pouvez lire et commenter cet article. L'auteur s'efforcera de répondre le mieux possible à vos questions.

Voir et poster un commentaire
Livres recommandés

L'auteur a sélectionné des livres pour vous permettre d'aller plus loin sur le sujet de l'article.

Livres sur ce sujet ou Tous les livres par thème
Besoin d'aide ?

J'ai sélectionné pour vous des médiums de confiance pour vous aider, chacun avec leurs domaines d'expertise.

Poser une question gratuitement
Recevez des conseils par e-mails (Newsletter)
Comme déjà plus de 1000 inscrits, vous recevrez :

Tous les mois, un dossier complet sur un sujet lié la pratique magique (un rituel type par exemple) ou sur la médiumnité.

Dans les jours à venir puis une fois par semaine, des conseils sous la forme d'un accompagnement avec des propositions d'exercices pour vous lancer dans la pratique.

Exceptionnellement, je vous notifierai de la parution d'un de mes livres, d'un guide PDF ou d'un nouvel outil sur mon site susceptible de vous intéresser.

Vous pouvez arrêter à tout moment via un lien à la fin de chaque e-mail.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment.

Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.

Livres conseillés sur ce sujet

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé.

Voir tous les livres recommandés

Commentaires

Cet article n'a pas de commentaire, vous pouvez en écrire un ci-dessous.

Poster un commentaire

Vos questions sur l'article et vos témoignages sont les bienvenus. Mais pour des demandes d'aide, merci d'utiliser mon annuaire pour faire appel à un médium professionnel de confiance.