Menu
Ophis Phosphoros
Menu
Ophis Phosphoros
Auteur :
Note moyenne : 4/5 (52 avis)

Les questions autour des tatouages en magie sont nombreuses : est-ce que cela a une utilité d'un point de vue énergétique ? Est-ce que c'est dangereux ? Un tatouage est-il vraiment définitif ? Certains symboles sont-ils à favoriser ou au contraire à éviter ? Je vous donne mon avis sur ces sujets dans cet article.

Le rôle du tatouage de manière générale

Le tatouage est une représentation permanente d'un symbole sur la peau. Il a une première valeur symbolique, qui est celle de graver à jamais à un endroit de son corps un signe, un mot ou une oeuvre composée. La symbolique est le plus souvent lié au vécu de la personne, à des instants de vie que l'on tente d'immortaliser.

Le tatouage peut être aussi une forme d'engagement, en arborant de manière indélibile un symbole évoquant des valeurs humaines ou spirituelles, mais aussi la représentation iconique ou symolique d'une force à laquelle on se sent profondément rattaché(e). Certaines personnes se tatouent le nom d'une personne disparue en souvenir d'elle, devenant son mémorial vivant. Le même mécanisme peut être employé pour des personnes vivantes en guise d'engagement : époux, épouse, enfants, frère, soeur, etc.

Le tatouage peut être aussi vu comme un symbole de puissance, de statut social (on tatoue les jeunes adultes dans certaines tribus en Afrique et en Océanie) ou de revendication.

Dans certains cas, certaines personnes se font tatouer une grande partie du corps (voir la totalité) comme un moyen d'embellir, s'approprier ou désacraliser leur corps, ou au contraire en faire une oeuvre d'art ou spirituelle, comme une revendication de la supériorité de l'Esprit sur la matière, sur la chair.

Comment fonctionne le tatouage en magie ?

Le tatouage peut être résumé simplement au dessin d'un symbole sur un support permanent qui est la peau. Les médiums, les mages et les sorciers utilisent le dessin en vue de faire appel et de manifester les énergies reliées à un symbole. Le concept d'analogie, c'est-à-dire le fait de relier les choses (et les énergies) entre elles à travers le symbolisme est essentiel en magie.

On ne choisit jamais un tatouage purement par hasard. Et je crois que les personnes qui veulent juste quelque chose de joli sans chercher à comprendre le symbolisme utilisé n'auront que faire des questions liées à l'énergie ou à la magie...

Un symbole en magie a réellement une influence que lorsqu'il est chargé. On pourrait faire un parralèlle avec une prise de courant et une batterie. Un symbole dessiné sans réelle volonté, sans émotion, à la manière d'un décalcage vulgaire, n'aura strictement aucune charge et donc aucune efficacité magique.

C'est aussi pour ça que 99% des choses que vous achetez sur des sites ou ou boutiques ésotériques, comme des pentacles planétaires fabriqués en usine, des "bagues de protection" miraculeuses sous blister, sont tout à fait inutiles sans avoir été consacrés. C'est à dire, devenir sacrés, chargée d'une énergie qui active (en quelque sorte) les propriétés intrasèques de l'objet.

Si vous dessinez, écrivez, chantez ou faites une activité artistique quelconque, vous pouvez sans mal deviner de quoi je parle. Si vous y mettez vos tripes, vos émotions les plus fortes, votre oeuvre, quelle qu'elle soit, fera vibrer.

Alors vous allez me dire….le tatouage dans tout ça ?

Le tatouage n'est ni plus ni moins qu'un symbole que l'on peut activer ou qui peut rester à peu près passif sans aucun effet énergétique. Sur le papier, car dans la réalité, c'est un peu plus compliqué.

Le tatouage se fait dans la douleur

A moins d'aimer avoir mal, je n'ai pas souvent entendu que faire un tatouage soit une partie de plaisir. Notamment le premier. Or, la douleur est un moyen d'activer et charger quelque chose avec de l'énergie. Au même titre que son penchant (plus agréable), l'orgasme, souvent utilisé en magie du chaos pour charger des sigils (des sceaux magiques maison pour résumer).

Lorsque le tatoueur vous inflige des milliers de petites piqures, vous serrez les dents, mais dans le même temps, le tatouage acquière la charge de l'énergie que vous avez investi en lui. La douleur est en quelque sorte le prix du tatouage.

Parce que vous avez souffert pendant une heure ou plusieurs, votre tatouage acquière une valeur à vos yeux. Inconsciemment, vous le valorisez. Là encore, vous le chargez inconsciemment.

Le tatouage est dessiné à l'avance

Sauf si vous avez choisi votre tatouage dans un catalogue de modèles tout-faits, il y a fort à parier que le choix du motif, des couleurs, des formes ou même le lieu où il va être réalisé, a demandé à vous comme au tatoueur du travail, du temps et un investissement.

Parce que vous avez passé du temps sur ces tâches, vous préparez en quelque sorte la charge du symbole que vous allez graver sur votre peau. Là encore, il y a une charge.

La peau est un support vivant

Votre peau est au contact des énergies que vous émettez et recevez toute la journée. Ainsi, un symbole gravé dessus ne sera jamais totalement passif, car il sera comme alimenté en continu, même faiblement et de manière indirecte. Toutefois, les charges "continues" de cette sorte, en magie, sont rarement les plus intéressantes. Mais il faut prendre en compte ce paramètre.

Le contact avec le sang

Lorsque le tatoueur réalise votre tatouage, vous saignerez forcément. Le sang est le meilleur condensateur fluidique qui soit et il est donc particulièrement apprécié par les entités de toutes sortes. On peut comparer un tatouage dédié à une entité comme une forme d'engagement par le sang, ce qui est loin d'être anodin. 

Tout tatouage a donc une charge…mais est-elle efficace ?

Mon avis est qu'à moins que le symbole n'ait une très forte charge émotionnelle ou symbolique (un symbole répandu et chargé par le biais d'un égrégore par exemple), je doute qu'un tatouage sans travail spécifique ait une qualité "vibratoire" évidente et significative.

Ainsi, je peux commencer à répondre à une question dont vous attendez sans doute impatiemment la réponse : non, je ne dirai pas qu'un tatouage par lui-même est dangereux.

MAIS. Il y a des cas à considérer.

Tous les symboles ne se valent pas

Déjà, parlons d'un cas évident : si vous vous tatouez "Mort et souffrance" sur la poitrine, ce n'est pas très malin. Si la charge sera faible sans travail particulier, inutile de dire que les énergies susceptibles de rentrer en interaction avec le tatouage ne seront pas saines. Certains diront que je caricature, mais je me demande ce que certains ou certaines ont dans la tête en se faisant tatouer des symboles ou des mots tellement négatifs qu'ils mettent même sur la papier mal à l'aise ?

Surtout dans le domaine magique, certains symboles ont été tellement utilisés et chargés par des miliers de personnes avant vous que ces signes acquièrent parfois une force inhérente. C'est le cas des runes nordiques (j'y reviendrai), des pentacles planétaires, des signes des planètes ou certains sceaux d'entités connues. C'est aussi le cas de certains symboles politiques, nationaux, religieux, qui sont puissants par eux-mêmes, sans qu'on ait besoin de faire un réel travail énergétique dessus. Même si c'est mieux, on le verra plus tard.

Le problème des sceaux d'entités

C'est probablement à mes yeux le cas le plus problématique qui soit. Certains se tatouent des sceaux d'invocations réputés, comme ceux issus du Legemeton (des démons). Le symbole de Lucifer est aussi très en vogue. Il n'est pas rare chez certains païens de trouver des visages de dieux et déesses dans les tatouages.

Il faut bien prendre conscience qu'en vous faisant tatouer un signe dont le but premier est d'invoquer les énergies d'une entité, cela revient à lui donner un double des clés de votre appartement, autrement dit de votre psychée et de vos énergies personnelles. Si certains voient ce genre de symbole comme une marque de fidélité et d'engagement, ce dernier mot prend tout son sens.

Il s'agit ni plus ni moins de donner à vie une influence à une entité sur vous. Même si vous avez fait ce tatouage sur un coup de tête, que vous ne l'avez pas chargé par un rituel spécifique, ou que vous le regrettez, même si sa charge peut s'amoindrir avec le temps, il y aura toujours une porte dérobée que l'entité pourra utiliser pour vous influencer.

Je vous déconseille fortement de faire ce genre de tatouages. Dans un parcours spirituel, ou magique, il est normal de changer de voie, de ne plus travailler avec les mêmes forces qu'à vos débuts. Vous risquez fort de regretter votre choix si vous n'êtes plus en affinité avec une entité ou une tradition magique particulière.

Le cas des runes nordiques

Avec le retour du paganisme nordique sur le devant de la scène spirituelle, beaucoup de personnes se font tatouer des runes, parfois parce que la symbolique leur plaît, ou bien parce qu' "elle est jolie". Même chose pour les runes liées, c'est à dire un dessin à partir de plusieurs runes dont le but est de mêler les propriétés de chacune.

Les runes sont des symboles qui rentrent dans la catégorie des symboles ayant une certaine puissance intrasèque dont je parlais plus haut dans cet article. Ce ne sont pas du tout des symboles anodins. Ils ont une charge naturelle certaine, peut être pas aussi forte qu'on ne le prétend souvent sur internet, mais tout de même.

Une rune est une énergie brute. Elle n'a pas de nuance. A dose contrôlée, chaque rune peut être utile et apporter un bénéfice. A forte dose, toute rune a sa face cachée et peut devenir négative par excès. Ce sera d'autant plus vrai que la rune sera chargée par la compréhension que vous avez de ses effets et d'un éventuel travail de consécration. Vous pouvez lire mon introduction à la magie nordique si cela vous intéresse.

Autant dire qu'en la tatouant à vie sur la peau, on ne peut qu'à terme être influencé par les excès de celle-ci.

Donc, à moins que vous ne soyez très à l'aise avec les runes, je vous conseille d'étudier pendant plusieurs années - pratique à l'appui - leur symbolique et l'énergie qu'elles dégagent avant de prendre la décision définitive de vivre avec leur énergie jusqu'à la fin de vos jours.

Peut-on se faire retirer un tatouage ?

Il existe aujourd'hui des procédés pour retirer visuellement un tatouage à l'aide de laser ou de greffe de peau. J'ai suivi un YouTubeur qui s'était fait tatouer - pour tester le retrait d'un tatouage - le visage de Cyril Hanouna sur la fesse. Malgré de nombreuses (et douloureuses) séances, il n'a jamais pu enlever totalement le tatouage, qui n'était pourtant que composé de traits fins. Ce qui me laisse penser qu'un tatouage est définitif, quand bien même on altérerait ses traits, gagnant au mieux une baisse de son influence potentielle d'un point de vue énergétique.

La seule manière que je vois de retirer totalement un tatouage serait d'enlever la peau. Autant dire, un acte chirurgical.

Je fais donc aussi cet article pour vous sensibiliser sur l'engagement que vous prenez en faisant un tatouage. Méditez soigneusement la décision de vous faire tatouer un symbole dont vous ne connaissez ni le sens, ni la portée, ni les effets opératifs en magie…

Je vous conseille de peindre le tatouage ou de faire un tatouage temporaire pour sentir si vous êtes à l'aise avec un symbole sur la peau.

Un tatouage peut-il être utile en magie ?

La réponse est oui. J'ai connu un praticien qui s'était tatoué une sorte de sigil (un signe personnel) afin d'y stocker de l'énergie dont il pourrait avoir besoin plus tard. Il me semble aussi possible, en consacrant le tatouage, de se greffer une protection permanente en faisant appel à un signe et une énergie que l'on maîtrise, encore une fois. N'oubliez pas que la protection, c'est vaste et qu'aucun symbole, rituel ou pratique ne protège de tout. Certains seront efficaces contre les entités qu'on qualifie de "bas astral" mais seront par exemple totalement inutiles pour vous protéger des énergies négatives ou du vampirisme énergétique d'un autre humain. Et vivre en permanence dans une armure est contre-productif pour avancer dans votre vie : on ne peut apprendre que dans l'épreuve.

Comment charger un tatouage ?

De la même manière que pour n'importe quel autre objet ou symbole à usage magique. Cela nécessite de faire un rituel de consécration ou de chargement d'un objet en appelant les énergies souhaitées puis en les insufflant dans le symbole. Inutile de dire que plus que jamais, vous devrez faire les choses bien, vous protéger, faire un cercle, être prudent dans les énergies et entités que vous appelez.

Voir mon article sur comment faire un rituel.

Notez l'article


(52 vote(s))

Besoin d'aide ?
J'ai sélectionné pour vous des professionnels de confiance dans plusieurs disciplines (voyance, magie, etc.).

Recevoir des conseils par e-mail
J'envoie à mes 848 abonnés des astuces et informations utiles sur l'ésotérisme.

Commentaires

Cet article n'a pas de commentaire, vous pouvez en écrire un ci-dessous.

Poster un commentaire

Vos questions sur l'article et vos témoignages sont les bienvenus. Mais pour des demandes d'aide, merci d'utiliser mon annuaire pour faire appel à un médium professionnel de confiance.





Être notifié des nouveaux articles :

Likez la page Facebook
Livres conseillés sur ce sujet

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé