Menu
Ophis Phosphoros
Menu

Auteur : Victor Grouchko
Note moyenne : 4/5 (75 avis)
1 commentaire(s)

Laissez-moi vous expliquer...

La bougie noire dans l'ésotérisme fait peur. Souvent associée à la magie noire ou aux entités négatives chez les néophytes, la couleur noire a toutefois une signification et un pouvoir intéressant à utiliser notamment lors de rituels de purification, de désenvoûtement ou des travaux magiques d'introspection. Voyons ensemble quels sont les usages de cet coloris dans l'occultisme.

La signification du noir dans l'ésotérisme

Il y a un débat récurrent dans le milieu artistique, philosophique et scientifique sur le fait que le noir soit ou non une couleur à part entière. Le courant de pensée dominant résume le noir à une absence de couleur et nous renvoie plutôt vers la question de son rapport à la lumière. Toutefois, il est difficile de dire à un artisan, à un peintre ou un teinturier que le noir n'est pas une couleur, car il a bien sur sa palette de coloris le noir au même niveau que le blanc, le rouge ou le vert. L'absence de couleur pour un artisan est la couleur brute des matériaux qu'il utilise. Comme une bougie noire est un objet dont la teinte ne dépend pas nécessairement de la luminosité de la pièce. Je crois qu'il n'y a dans ce cas précis pas de débat à mener. Je n'ai d'ailleurs pas la prétention d'être capable d'apporter de l'eau au moulin dans cette controverse.

Dans l'occultisme et le symbolisme ésotérique, la question de la lumière est indissociable du symbolisme de la couleur noire. La principale qualité du noir est l'absorption de la lumière. Contrairement à toutes les autres couleurs ou le blanc, il ne réfléchit pas la lumière mais la garde captive. On retrouve cette même propriété dans une pierre noire connue : l'obsidienne.

Le noir absolu n'existe pas, ou du moins n'est pas perceptible. Cela veut dire que malgré son apparente noirceur et la sensation de vide qu'il peut nous faire éprouver, le noir contient une lumière cachée, qui ne brille que pour ceux qui ont le courage de regarder au-delà.

Le noir est souvent associé à l'introspection, le fait de se connaître soi-même, de regarder à l'intérieur. Il est associé au dépouillement, à l'abnégation (le sacrifice volontaire de soi-même, de son intérêt), à la pauvreté, à ce qui est caché, aux secrets, à l'austérité, à la privation (volontaire ou non) et à l'humilité. Par extension et selon les influences culturelles, le noir est associé aux conséquences de tout ce qui manque ou est absent : la dépression, la mort (le deuil) ou la peur (la peur du vide pouvant se manifester par la crainte de perdre l'équilibre). On l'associe aussi à tout ce que l'on rejette, dans la société par exemple, comme avec le concept de "mouton noir" ou des "idées noires".

Dans l'inconscient collectif, le noir est implicitement négatif. Mais négatif veut-il dire maléfique pour autant ? Non. L'association du noir aux ténèbres, au Mal, aux Enfers, est né de l'influence religieuse. Dans l'Egypte Antique, le noir était vu comme une couleur positive. Le noir est par ailleurs porté sous forme de vêtements dans beaucoup de cultes religieux, chez certains moines par exemple, mais aussi dans l'univers du luxe pour son côté chic. Le noir est aussi parfois utilisé dans la décoration d'intérieur, qui par le contraste peut embellir d'autres couleurs ou des volumes.

Il est d'ailleurs intéressant de voir à quel point l'association d'une couleur vive avec le noir renforce la lumière de celle-ci. Le noir plus que toute autre teinte peut aider à mettre en lumière. Ce symbolisme est à méditer à plus d'un titre.

Dans une voie spirituelle saine arrive forcément un jour le besoin de se dépouiller de certaines choses pour progresser, à commencer souvent par un attachement maladif à la propriété matérielle ou au besoin névrotique de consommer toujours plus pour obtenir un bonheur fictif. La peur de perdre quelque chose renforce aussi sa valeur et le besoin de le préserver. En cela, le noir rappelle ce type de prise de conscience.

L'influence du noir permet de regarder en soi-même. Il ne brille pas et n'aide pas à se repérer lorsque la lumière est absente. Il peut représenter l'épreuve de celui qui traverse une période sombre de son existence et qui, une fois revenu dans une existence plus joyeuse, n'en savourera que plus les "petits riens".

La couleur noire peut être associée aux épreuves où aucune lumière extérieure ne peut guider nos pas : c'est à chacun, en quête de connaissance, de trouver la sienne, en se débarassant des apparâts, des masques sociaux, pour trouver une lumière intime et pure qui brille par elle-même.

Les propriétés et usages de la bougie noire

La bougie noire reste avant tout une bougie. Elle représente dans le cadre d'un rituel l'élément Feu, qui apporte une lumière (pas forcément la lumière). La couleur noire de la bougie confère à celle-ci une capacité d'absorption des énergies, elle est comme une éponge. Ce qui sera très utile dans le cadre de travaux magiques de purification, d'exorcisme, de dégagement énergétique ou contre me mauvais oeil.

J'ai noté personnellement que - consacrée correctement - une bougie noire se magnétisait et se chargeait beaucoup plus facilement qu'une bougie blanche.

La bougie noire est la bougie des travaux introspectifs : des méditations profondes dirigées vers l'intérieur. Elle ouvre les portes de l'inconscient. Si vous êtes en quête de réponses sur vous-même et que vous êtres prêt(e) pour cela à affronter vos propres démons, c'est la bougie que je vous conseille d'utiliser.

On pourra utiliser la bougie noire pour les travaux impliquant Saturne. C'est une planète qui partage de nombreuses analogies avec la couleur noire : le dépouillement, la rigueur, l'austérité, l'auto-discipline, etc.

Ces bougies peuvent être utilisées bien évidemment pour invoquer ou évoquer des entités ou des forces dites "sombres". Là encore, attention à ne pas confondre sombre et maléfique.

Les bougies noires sont très utilisées dans les rituels de nécromancie ou de spiritisme, le travail sur le deuil ou la communication avec les défunts.

Je vous déconseille à contrario d'utiliser une bougie noire pour toute cérémonie ou rite religieux, à l'exception des exorcismes (appliquée aux personnes, c'est une pratique que je déconseille très vivement à moins que vous ne soyez prêtre). Notons que je n'ai par exemple jamais vu une seule neuvaine noire.

Le choix d'une bougie noire

Choisissez toujours une bougie noire teintée dans la masse.

Et pour les bougies de manière générale, je vous conseille d'éviter celles composées uniquement de paraphines. C'est celles que vous trouverez dans les magasins de décoration. Un mélange de paraphine et de cire d'abeille, ou une bougie de cire d'abeille teintée aura de meilleures propriétés énergétiques (condensateur fluidique). Je remercie Marie-Véronique Lechêne pour m'avoir mis sur la piste.

N'oubliez pas enfin qu'une bougie doit être idéalement consacrée en accord avec les énergies que vous allez utiliser. Vous pouvez l'oindre d'une huile végétale bénite selon la tradition de votre choix.

Rappelons pour finir qu'une bougie noire allumée, sans être consacrée et en dehors d'un travail rituel n'est pas plus dangereuse qu'une bougie blanche. Il n'y a donc pas matière à en avoir peur.

Où acheter des bougies noires ?

Voici la marque que j'utilise :

Bougies noires

Vous avez aimé cet article ?

L'auteur

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Mes articles sont basés principalement sur des sources traditionnelles d'auteurs classiques et reconnus de l'ésotérisme occidental. Mes pratiques magiques tournent autour des rituels avec les sphères planétaires, de l'écriture magique et de la création d'entités.

Plus de contenu exclusif sur mes profils sociaux

D'autres articles sur le sujet

Poursuivez votre lecture autour de ce sujet grâce à des articles complémentaires.

Voir plus d'articles
Discuter de cet article

Vous pouvez lire et commenter cet article. L'auteur s'efforcera de répondre le mieux possible à vos questions.

Voir et poster un commentaire
Livres recommandés

L'auteur a sélectionné des livres pour vous permettre d'aller plus loin sur le sujet de l'article.

Livres sur ce sujet ou Tous les livres par thème
Besoin d'aide ?

J'ai sélectionné pour vous des médiums de confiance pour vous aider, chacun avec leurs domaines d'expertise.

Poser une question gratuitement
Recevez des conseils par e-mails (Newsletter)
Comme déjà plus de 1000 inscrits, vous recevrez :

Tous les mois, un dossier complet sur un sujet lié la pratique magique (un rituel type par exemple) ou sur la médiumnité.

Dans les jours à venir puis une fois par semaine, des conseils sous la forme d'un accompagnement avec des propositions d'exercices pour vous lancer dans la pratique.

Exceptionnellement, je vous notifierai de la parution d'un de mes livres, d'un guide PDF ou d'un nouvel outil sur mon site susceptible de vous intéresser.

Vous pouvez arrêter à tout moment via un lien à la fin de chaque e-mail.



En soumettant votre inscription, vous acceptez que l'adresse e-mail soit exploitée dans le cadre d'envoi d'emails ciblés, en pouvant vous désinscrire à tout moment.

Vous reconnaissez aussi avoir lu notre politique de confidentialité.

Livres conseillés sur ce sujet

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé.

Voir tous les livres recommandés

Commentaires

Marcus Rotas
Une suite d'analogies symboliques très pertinentes pour cette étude du noir et de son univers allégorique. Entièrement d'accord sur l'importance de la cire d'abeille dans les bougies, c'est incomparable dans la pratique ! Merci pour cet article.

Poster un commentaire

Vos questions sur l'article et vos témoignages sont les bienvenus. Mais pour des demandes d'aide, merci d'utiliser mon annuaire pour faire appel à un médium professionnel de confiance.