Menu
Ophis Phosphoros
Menu
Ophis Phosphoros
Auteur :
Note moyenne : 5/5 (32 avis)

Un rituel de dédication permet d'officialiser un dévouement aux yeux d'une entité ou une force magique et de lier son parcours spirituel au sien. Cela permet sur le papier de bénéficier de sa protection, de son apprentissage, de certains de ses dons et de sa sagesse. Cet engagement est similaire à un pacte magique et est souvent pratiqué en sorcellerie. Est-ce judicieux ? Peut-on rompre cette dédication ? Je vous donne mon avis dans cet article.

Principe général du rituel de dédication

A la suite d'un contact avec une entité, généralement une divinité, celle-ci peut vous demander ou vous pouvez lui demander un engagement réciproque dans le cadre de votre pratique magique. Lors du rituel, l'entité vous demandera probablement d'offrir votre sang, vos ongles, cheveux ou tout autre fluide corporel vous permettant d'officialiser votre relation, comme une signature en bas d'un contrat. Certaines entités ne le demanderont pas, mais exigeront en échange un dévouement total, généralement une certaine régularité dans la pratique, des cérémonies en son honneur, la consacration d'un objet, un tatouage, les possibilités sont multiples. Et il m'est impossible de lister toutes les modalités, car chaque entité a sa manière de procéder.

Ce qui est certain, c'est qu'on aboutit à une sorte de lien énergétique entre la force à laquelle un pratiquant s'est consacrée et lui-même. Les médiums ou les mages avancés peuvent repérer la "marque" ou le lien qui vous lie à une entité donnée. Mais sachez que ce n'est pas du tout assuré.

Une partie du pacte est psychologique, mais si le rituel de dédication est bien effectué, l'impact énergétique est réel.

Effets d'une dédication

Dans la majorité des cas que j'ai observé, l'entité peut vous influencer très facilement grâce à ce lien qu'elle dispose avec vous. Cela peut impacter vos ressentis, votre mental, vos émotions, en bien comme en mal. Dans le cas par exemple des pactes et autres arrangements avec des entités dîtes "sombres" comme certains démons, un pratiquant peut voir son caractère, ses envies ou ses penchants profondément altérés par l'entité.

Si l'entité tient son engagement envers un fidèle avec laquelle elle a accepté une dédication, elle est sensée vous accompagner dans votre voie spirituelle, en vous apportant sa protection, des conseils, l'accès à certaines pratiques, certains dons, certaines informations sur votre vie ou votre environnement.

Quelles entités sont intéressées par un rituel de dédication ?

Les divinités des anciens panthéons sont très friantes de ce type d'engagment. Ayant été vénérées par le passé comme divinités tutélaires, beaucoup recherchent à regagner l'influence qu'elles ont perdu au profit des religions monothéistes ou même suite à l'athéisation des sociétés du monde moderne.

Beaucoup de "petites" entités opportunistes se faisant passer pour de plus grosses entités seront aussi ravies d'avoir un tel type de lien avec un humain, afin de ponctionner son énergie, l'influencer, voir le posséder à terme, même si peu d'entités ont cette capacité, surtout de manière durable. Une influence lente et subtile peut être très dangereuse, même avec une entité de moindre puissance.

Les pactes et autres rituels de dédication aux anciennes grandes divinités des panthéons occidentaux ou orientaux revisités comme Hécate, Kali, Cernunos, la Déesse Mère, sont très couramment encouragés dans beaucoup de sites et livres de sorcellerie. Les marchandages avec les entités sénestres (démons, lémures, succubes, incubes, etc.) ont été aussi popularisés grâce à une certaine vulgarisation des arts noirs.

Les divinités monothéistes, par extension, peuvent faire des liens similaires à travers les sacrements religieux, la vie monastique ou le sacerdoce. Mais le lien est différent et généralement l'engagement d'un croyant envers ces forces est beaucoup plus réfléchi que dans le monde magique (on ne choisit généralement pas de devenir moine en se levant le matin pour "voir"...).

Enfin certaines forces qui n'ont aucun lien avec les humains ou presque, notamment des intelligences planétaires, ne sont en général pas très intéressées, car les humains les indiffèrent. Mais c'est mon ressenti !

Quelles sont les problématiques liées à la dédication ?

La première problématique de la dédication, c'est la question de l'indépendance. Prendre un engagement avec une entité est tout sauf anodin. Si certaines entités peuvent faire paraître un pacte ou un arrangement comme "temporaires" (à leur sens, mais...), une dédication est sensée durer une vie entière.

Une fois que vous êtes lié à une force, elle gagne une influence réelle sur votre parcours spirituel. Si certaines portes peuvent s'ouvrir à vous, d'autres se fermeront. Vous risquez de devenir dépendants des énergies de votre entité tutélaire, qui peut profondément vous changer, notamment sur le terme. Vous risquez donc en quelque sorte de "perdre votre âme", au sens que vous risquez de ne plus être capable d'être pleinement conscient de vos choix spirituels.

Comme le disent tous les banquiers dans les petites lignes du contrat : "Un crédit vous engage et doit être remboursé". Comptez sur l'entité pour vous rappeler vos engagements, quitte à se mettre en colère à votre égard si vous n'êtes pas assez investi(e) à son goût. Si une petite entité opportuniste ne pourra pas faire grand chose à part vous menacer, une force plus puissante pourra vous mettre une pression réelle sur vos épaules.

La seconde problématique la plus importante liée à une dédication, c'est son caractère permanent. Se libérer d'une dédication et faire en sorte que l'entité ou que la divinité vous laisse vivre en paix est beaucoup plus difficile que de faire un rituel de dédication.

Est-il possible de se libérer d'une dédication ?

Je précise tout d'abord que je ne suis pas expert dans le domaine. Mais j'ai été concerné par le problème à mes débuts.

La première solution est de marchander avec une divinité ou une force plus puissante que celle avec laquelle vous avez fait un rituel de dédication. Cela peut fonctionner pour des entités opportunistes, comme on a beaucoup dans l'astral et que l'on croise beaucoup au début de notre parcours. Typiquement utiliser des forces comme celle du Christ ou de Dieu au sens monothéiste peut être un bon choix, mais... Mais, j'insiste sur le mais...

Il faut savoir qu'un engagement n'est pas anodin, quelque soit l'entité, même aux yeux des autres. L'ésotérisme n'est pas un self service. On ne casse pas un engagement dans la magie comme on résilie son opérateur téléphonique. Une force capable de dénouer ce type de lien n'acceptera peut être pas de vous aider, surtout si vous êtiez pleinement conscient de ce que cela impliquait pour vous. Et cette même force qui peut vous aider ne le fera sans doute pas gratuitement : elle demandera à son tour un réel effort et investissement de votre part pour que vous prouviez votre bonne foi. Et pour ma part, sachez que j'en ai bouffé (pour rester poli). Et je me suis planté à mes débuts avec une "petite" entité. J'aurai fait une dédication avec Hécate par exemple, je ne pense pas que j'aurai pu réussir aussi "facilement" à m'en sortir.

Je cite Hécate, mais comme d'autres notamment souvent citées dans la voie Wiccane, nous ne sommes pas sur du léger. Et les forces qui peuvent clairement peser de l'autre côté de la balance ne se trouvent pas facilement. Soyez donc particulièrement vigilants sur ce que vous faites avec ces divinités. N'oubliez pas que la quasi-totalité des entités que vous allez cotoyer dans l'ésotérisme veulent se nourrir d'énergie et gagner de l'influence à travers ce genre de dévotion : gardez toujours cela en tête.

Dernière chose : si vous comptez vous défaire d'un engagement envers une grosse entité, vous aurez besoin d'aide. Je cite l'exemple de faire appel à un prêtre pour vous aider. Déjà : il faut qu'un prêtre compétent soit en mesure de vous prendre au sérieux. Et de deux, il faut en trouver un qui en soit capable : je vous souhaite bon courage !

Si vous décidez de casser ce genre d'arrangement en agissant concrètement contre elle, avec certaines divinités, si vous n'avez pas un soutien solide lors de ce travail, je vous souhaite d'avoir une sacré paire et une santé solide, car je pense que vous allez ramasser vos dents...

Certains rituel de dégagement énergétiques peuvent suffir à couper certains liens, se débarasser d'une influence extérieur, surtout avec des entités parasites. Mais pour les forces plus importantes, on ne joue pas dans la même cour et ce genre de rituel ne suffira pas.

Mon avis sur les rituels de dédication

A mes yeux, les rituels de dédication sont une mauvaise idée, à moins que vous ne sachiez vraiment ce que vous faites. Prenez vraiment le temps de connaître la divinité ou l'entité en question. C'est comme un mariage, sauf qu'il ne suffit pas d'aller devant la justice divine pour faire annuler votre union.

Pour moi, un bon mage est un mage indépendant et libre de ses choix. Il est parfaitement possible de pratiquer la magie, faire appel à des forces extérieures, sans forcément effectuer un rituel de dédication. Avez-vous envie de faire un contrat de travail avec tous vos clients ? Non.

Généralement, une entité qui vous demande rapidement un engagement de ce type ne veut pas votre bien. Ce type d'acte de dévouement est plus généralement une demande du pratiquant, pour marquer son attachement et son respect pour la relation qu'il entretien avec une entité. Généralement, ce peut être un accord donnant-donnant n'impliquant pas que vous utilisiez votre sang ou tout autre donnation de ce genre qui est un vrai danger. On parle de donner un double de la clé de votre maison "corporelle"...ce n'est pas anodin.

Le problème que je constate avec quelques débutants, souvent dans la sorcellerie, c'est cette envie de progresser rapidement, souvent à n'importe quel prix. Et c'est une cible de choix pour des entités et/ou des divinités opportunistes.

Lorsque vous débutez en magie il est normal de ne pas trouver de suite sa voie, une tradition qui vous plaît, des forces avec lesquelles vous êtes en affinité. Gardez-vous au moins une dizaines d'années de pratique sérieuse pour vraiment vous engager durablement avec une force. Considérez-vous par défaut comme naïf et influençable. Restez le plus possible libre de vos choix et de votre parcours.

N'oubliez pas que beaucoup d'entités sont des prédatrices...ni plus ni moins ! Alors ne vous emballez pas et sachez rester le plus neutre possible, surtout à vos débuts.

Notez l'article


(32 vote(s))

Besoin d'aide ?
J'ai sélectionné pour vous des professionnels de confiance dans plusieurs disciplines (voyance, magie, etc.).

Recevoir des conseils par e-mail
J'envoie à mes 848 abonnés des astuces et informations utiles sur l'ésotérisme.

Commentaires

bruno
bonjour. j'aimerais savoir,s'il vous plait,si les prières de consécrations chretiennes (par ex consecration à st michel) peuvent avoir les mêmes effets qu'un rituel de dedication. je me pose aussi la question à propos des confreries,comme "la confrérie du trés saint rosaire",avec qui nos nom sont enregistrés dans leurs registres. je vous remercie d'avance pour votre réponse.
Victor Grouchko
@Bruno : En groupe oui, à mon sens. Au niveau de la consécration à St Michel, je dirai oui aussi, mais il faudrait voir si la prière induit une forme d'engagement.

Poster un commentaire

Vos questions sur l'article et vos témoignages sont les bienvenus. Mais pour des demandes d'aide, merci d'utiliser mon annuaire pour faire appel à un médium professionnel de confiance.





Être notifié des nouveaux articles :

Likez la page Facebook
Livres conseillés sur ce sujet

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé