Menu
Ophis Phosphoros
Menu

Auteur :
Note moyenne : 4/5 (98 avis)

Le retour affectif ou d'affection (pour résumer : faire revenir son ex) est probablement la demande que les occultistes professionnels reçoivent le plus. C'est un domaine sensible et complexe, qui touche à la souffrance émotionnelle de personnes fragilisées par une rupture amoureuse et qui est exploité, souvent sans vergogne, par des charlatans pseudo-sorciers, marabouts et autres "professionnels" qui ont bien flairé le filon. Dans cet article, je vais vous donner mon avis d'occultiste d'un point de vue éthique et technique, en vous montrant ce qu'implique ce genre de rituels.

En quoi consiste un rituel de retour amoureux ?

Cet acte magique consiste à faire naître le désir amoureux chez un homme ou chez une femme. La motivation liée à ce désir que va ressentir cette personne peut être plutôt sentimental ou sexuelle en fonction des énergies utilisées ou de sa propre sensibilité.

Le plus souvent, le sorcier ou le mage créé un lien énergétique entre le demandeur du rituel et sa victime pour attirer l'un et l'autre, créer une dépendance affective, influence les sentiments de la victime pour qu'elle regrette une éventuelle rupture, etc. Le pratiquant va donc influencer soit les émotions d'une personne (corps astral) et/ou son mental (corps mental). Il y a donc différentes techniques, mais globalement, on vise à aboutir au même objectif. Toutes ces techniques sont des pratiques d'envoûtements.

C'est un rituel qui manipule le désir et les envies d'une personne contre son gré. Pour reprendre une imagerie qui parlera à tous : le sorcier/mage et son demandeur travaillent clairement contre le libre arbitre de la victime.

Commençons donc déjà par dénoncer ce que certains "profesionnels" de la magie vous promettront : non, ce n'est pas un rituel de "magie blanche" et ce, peu importe la manière de le faire. Je n'aime pas utiliser la catégorisation manichéene "magie blanche"/"magie noire" (car elle c'est une vision très personnelle), mais si vous vous posez la question de quel côté de la barrière de la morale vous allez vous trouver, je vous répond clairement que vous ne serez pas dans la plus vertueuse des deux. Et ce, même si le rituel est rempli de prières chrétiennes, que vous faites appel aux Archanges, à l'Univers, à Jésus ou Aphrodite (une déesse de l'Amour). Il faut différencier les forces que vous utilisez pour un acte magique et son objectif.

Première conclusion : les retours affectifs sont par nature contre la volonté d'une personne et ne sont pas éthiques, peu importe ce qu'on en dira, comment on le vendra, ou les moyens utilisés pour les réaliser.

Les forces et entités utilisées

La majorité des occultistes utilisent des forces énergétiques ou des entités, esprits ou divinités afin d'atteindre leurs objectifs. Peu de pratiquants utilisent directement leurs énergies personnelles pour faire ce type de travail.

Les forces utilisées gravitent le plus souvent autour des divinités liées à l'Amour (Vénus, Aphrodite, …), des traditions vaudous, africaines tribales ou religieuses (que ce soit lié au Christiannisme ou à l'Islam).

Le fait d'utiliser une force intermédiaire présente l'avangage de la facilité d'une part : c'est l'entité qui va travailler depuis les plans subtils sur la personne qui est la cible du rituel. D'autre part, le second avantage, c'est qu'elle va prendre une partie de la charge retour du rituel à la place de l'officiant. Si cette question vous intéresse, je vous conseille de lire mon article sur le soi-disant triple retour en magie.

Le désaventage principal de passer par un intermédiaire, c'est que comme un "artisan", il prend sa commission. Chaque magie/sorcier a une relation personnelle avec les forces qu'il fréquente. Certaines divinités ou énergies demanderont en échange de leur intervention une forme de sacrifice, d'offrande, une vénération ou de dévotion pieuse. Il n'y a donc rien de gratuit.

Pour en revenir au cas du rituel de retour affectif, il faut différencier l'officiant (celui qui pratique le rituel) et le demandeur. Les deux sont concernés par les conséquences du rituel. L'officiant recevra une énergie en retour, qu'il sera plus ou moins apte à gérer, soit en la dérivant, soit en la supportant, grâce à l'aide d'une entité intermédiaire. Le demandeur, lui, aura forcément un retour énergétique, certes de moins importance, mais surtout des conséquences dans le plan matériel, à savoir dans sa vie personnelle. Car ce type de rituels tend à "rebrasser les cartes".

Deuxième conclusion : L'un des problèmes de ce type de rituel est que le demandeur n'a généralement aucune connaissance en pratique magique et aura plus de mal à faire face aux conséquences. Ce type de rituel est donc dangereux même pour celui qui le demande.

Le retour d'élastique des rituels affectifs

Une de mes consoeurs (qui se reconnaîtra ;)) a utilisé il y a peu une imagerie que j'ai beaucoup apprécié et que je reprends ici. Je l'extrapôle un peu plus ici en ajoutant une couche logique issue de mes expériences personnelles.

Lorsque l'on réalise un rituel magique, on n'agit pas directement sur la matière mais sur les plans spirituels supérieurs qui ensuitent permettent d'influencer les plans inférieurs, dont le nôtre. Or, la magie ne "marche" direcrement pas dans la matière, au sens où nous l'entendons. La matière obéit à des règles physiques rigides que l'on ne peut changer.

Plus on essaie de changer notre réalité en altérant ces règles physiques, plus l'élastique est tiré et donc plus son retour sera fort. C'est pourquoi on ne peut pas tout changer avec la magie sans reprendre en pleine poire notre influence "contre-nature", au sens des lois de notre environnement.

Illustrons donc ce principe par le cas du retour affectif : imaginons qu'un couple se sépare, ou que l'un des partenaires n'est pas attiré par l'autre. Cela obéit à un certain nombre de raisonnements, d'émotions, d'affinités hormonales ou esthétiques, propres à chaque membre du couple. Chaque personne a des envies et des attentes différentes en matière d'amour. Et il arrive que souvent, des désaccords surviennent et que beaucoup de couples n'y résistent pas.

Il y a donc une prise de décision d'une part ou de l'autre. Si autrefois les deux personnes pouvaient être vues comme deux formes pouvant s'encastrer l'une dans l'autre et former un tout harmonieux, il peut arriver un moment où l'on peut se retrouve à forcer un triangle dans un rond. Si autrefois il en était autrement, aujourd'hui, peu importe les efforts, ça ne rentre plus ! Et c'est comme ça.

Le rituel du retour affectif ne fait que réaliser un acte contre-nature : forcer deux personnes qui ne peuvent s'aimer à un instant T à s'aimer ou se désirer malgré tout. Le résultat est forcément artificiel, car il n'est fondé sur rien du tout.

Et outre le fait que rien de bon ne pourra sortir de cette "amour" stérile et artificiel, semblable à un amour-contrainte avec un pistolet sur la tempe, tous les acteurs devront faire face aux conséquences de ces changements :

Pour la victime

La victime sera sous influence et ne pourra être maître de ses émotions et parfois de certaines pensées. Sauf que cet état est temporaire : le "sortilège" finira par ne plus faire effet. On ne peut pas contraindre l'esprit d'une personne sur plusieurs années sans des rituels extrêmes ou faire appel à des forces très dangereuses.

La victime finira par comprendre qu'elle aura été trompée (même si ce processus peut être inconscient et prendre des années). Inutile de dire qu'une personne trompée, manipulée, qui comprendra que son/sa "bien-aimé(e)" a usé d'une telle ruse pour violer sa volonté, ses désirs, ses pensées, ses émotions le prendra extrêmement mal. Cela peut aller d'une rupture atrocement difficile, bien pire que la "première" qui a motivé le rituel d'affection, au suicide ou au crime passionnel. Je vous laisse imaginer si des enfants se retrouvent mêlés à cette histoire.

Les paroles de la chanson "Hijo de la Luna" du groupe Mécano illustre parfaitement ce qu'un rituel manipulant l'amour d'un autre peut provoquer…

La légende qui comme ça
Dis qu'une gitane implora La lune jusqu'au levé du jour.
Pleurant elle demandait,
Un gitan qui voudrait L'épouser par amour... '
'Tu auras ton homme,
Femme brune'' Du ciel, répondit La pleine lune,
''Mais il faudra donner, Ton enfant le premier Dès qu'il te sera né...''

D'un gitan cannelle, Naquit l'enfant,
Tout comme l'hermine Il était blanc..
Cas prunelles grises Pas couleur olive,
Fils albinos de lune. '
'Maudit sois-tu bâtard,
T'es le fils d'un gadjo, T'es le fils d'un blafard''

Le gitan se croiant déshonoré,
Couteau en main, Sa femme alla trouver...
''L'enfant n'est pas de moi ! Tu m'as trompé je vois !''
A mort il la blessa.
Et l'enfant dans ses bras,
La colline il monta, Là-haut, l'abandonna...

Notons aussi que ce type de liens énergétiques peut aussi avoir tendance à "pourrir" et faire naître des comportements très malsains au sein du couple (violence conjugale, viols, déviances sexuelles) qui naissent des perturbations inconscientes du rituel chez la victime. Rappelons que tout le fond de cet "amour" artificiel est contre-nature et rien de sain ne peut en naître.

Pour le demandeur

Si la personne qui demande le rituel n'est pas tombée sur un charlatan et que le rituel est fait correctement, l'envoûtement peut fonctionner un temps, favorisant l'amour, le désir ou l'affection, toujours contre la volonté de la victime. Si l'on ne peut pas parler de viol physique, car la victime est (normalement) consentente, si elle était entièrement consciente d'être manipulée, elle pourrait le vivre ainsi. Et de même, c'est ce qu'il risque d'arriver quand elle se sentira trompée depuis des années...

Souvent ce type de rituel est réalisé peu après une rupture, sous le coup de l'émotion. Et si ce type de rituel peut donner l'impression que l'on obtient satisfaction, le temps fait son oeuvre. Il est difficile pour toute personne de vivre sur un mensonge. Car plus les jours, les mois ou les années passent (si cela tient jusque-là), naîtra forcément la question suivante dans sa tête : "cette personne m'aime t-elle vraiment pour ce que je suis ?".

Le sentiment d'euphorie d'avoir satisfait son envie égoïste, d'avoir l'autre sous sa couple laissera forcément place aux regrets et au doute. Vivre avec cette épée de Damoclès sur la tête n'est pas une vie. Jamais le demandeur ne pourra savoir si le "je t'aime" qu'il/elle pourra entendre de l'être qu'il/elle aime viendra du fond du coeur ou sera une conséquence du rituel qu'il a demandé.

Ce n'est donc à terme qu'une souffrance en devenir et la nature finira par reprendre ses droits : si un couple n'est pas soudé sur la sincérité de leurs sentiments, de leurs envies respectives et de la complémentarité de ce qu'ils s'apportent au quotidien, le chateau de cartes ne peut que finir par tomber.

Et ce n'est pas tout...

Je n'ai parlé que des conséquences sur le couple lui-même, mais je mentionne aussi que ce type de rituel, lié au principe de retour d'élastique que j'ai évoqué plus tôt, peut aussi avoir d'autres conséquences imprévues :

  • Malchance
  • Agressions physiques
  • Déséquilibre mental/sentimental
  • Perte d'emploi
  • Etc.

En quelque sorte vous "payez" le déséquilibre que vous avez provoqué par le rituel de retour d'affection.

Troisième conclusion : les rituels de retours affectifs sont tous sauf anodins et prévisibles. Ils ont des conséquences tant pour la victime que pour le demandeur, dans tous les domaines de la vie. Rien de sain ne peut naître de ce type de rituels, sauf le malheur, les conflits, le sang et les larmes.

Les deux seuls gagnants de ce type de rituels sont : le "professionnel" qui aura empoché l'argent et se souciera peu de ce qu'il adviendra du demandeur et de la victime. Et aussi les forces/entités qui se plairont à se nourrir des émotions négatives que générera le retour d'affection à terme…(tristesse, violence, haine : un régal pour ces entités !).

Y a t-il des retours d'affections sérieux qui fonctionnent ?

Oui, il en existent. Mais les praticiens capables de faire de tels rituels ne courent pas les rues et souvent ne communiquent que rarement dessus. Et encore moins accepteront de faire ce genre de rituels pour une autre personne...

Si vous trouvez un praticien qui est capable de réaliser ce genre de rituels, cela vous coûtera sans doute (très) cher. Il faudra aussi un certain nombre d'éléments propres aux rituels, qui pourront être difficiles à trouver (mais que je ne détaillerai pas ici).

Donc si on vous vend un "retour d'affection garanti 72h grâce à de puissants pouvoirs familiaux" pour 100€, inutile de vous dire que c'est une arnaque...

Le retour d'affection : un acte égoïste

Il y a quelque chose que je retrouve dans toutes les demandes qui me sont adressées par MP.

  • "Mon conjoint est parti, je veux le retrouver, il est sous l'influence d'une femme mauvaise et ne s'en rend pas compte.".
  • "Je fais ça pour son bien, je sais que c'est ce qu'il veut mais ne se l'avoue pas…".
  • "Je sais qu'il sera mieux avec moi qu'avec une autre.".

Je retrouve très souvent ce syndrôme du ou de la "sauveuse".

Comme si en agissant contre la volonté de cette personne, en lui forçant la main (ou le coeur ici), on allait lui rendre service.

Comme si on pouvait savoir mieux qu'une autre personne ce qui est sera effectivement mieux pour son bien-être.

Que ce soit conscient ou non, le demandeur voit souvent son égoïsme camouflé par sa peine. On n'aide pas quelqu'un en violant son esprit ou ses émotions. On aide quelqu'un en l'aimant et en l'aidant à grandir, à se responsabiliser, à comprendre les choses à lui-même, à son rythme, même si cela doit induire qu'il doive s'éloigner de nous.

Tout rituel visuant à manipuler les émotions d'autrui, faire revenir un(e) ex vers soi, n'est qu'un acte égoïste.

Vous ne pouvez PAS rendre service en faisant cela. Au fond, vous voulez juste qu'il/elle soit avec vous. A n'importe quel prix. C'est tout. Admettez-le !

C'est encore plus hypocrite quand l'on espère demander à des forces considérées comme nobles, justes et vertueuses par les croyants, comme peuvent l'être Dieu ou Jésus par exemple, de soumettre à la jalousie et l'envie d'une personne une autre personne innocente. Pensez-vous vraiment que vous obtiendrez satisfaction ?

...

Il serait facile pour moi de jetter la pierre à celui ou celle qui me demandera une énième fois un rituel de retour d'amour. De les traiter simplement de fous et d'égoïstes qui mériteront ce qui leur arrivera en faisant ce type de rituel.

Mais voilà...il y a du côté de la victime de ce type de rituels et le demandeur, deux personnes humaines.

Nous avons tous été blessés par les paroles ou les décisions de quelqu'un d'autre, surtout en amour. Les ruptures de couple bousculent nos certitudes, nous forcent à nous remettre en question.

La première question que l'on devrait se poser serait : "Pourquoi ai-je envie de faire un rituel de magie, un acte extrême, pour le/la retrouver ?".

On doit tous se questionner sur notre rapport au besoin d'affection, d'amour venant des autres. La dépendance affective n'est pas un gros mot. On peut tous y être sensible. Mais la réponse est personnelle...et elle doit être combattue en cherchant les causes en soi et non pas chercher à tout prix des illusions chez les autres.

Si nous avons si peur de perdre un ou une conjointe, n'est-ce pas juste parce que nous avons peur d'être seul(e) ? De ne pas être aimé(e) pour ce que l'on est ? De se remettre en question face à nos défauts qui ont provoqué plusieurs ruptures ?

Deux adultes parfaitement équilibrés seront capables de se parler, calmement, autour d'une table, d'établir les faits et d'en arriver à la conclusion qu'il vaut mieux que leurs chemins se séparent en ayant écouté sans justement les arguments de l'autre. Mais ce n'est jamais aussi simple…reste qu'il faut au moins essayer de faire preuve de maturité et d'écoute !

La peine et la colère sont mauvaises conseillères et il est plus facile de blâmer l'autre que de voir dans son propre reflet une partie des racines d'un échec amoureux.

Ce qui est certain c'est que l'amour, le vrai, ne se force pas. Il vient du coeur, de l'intérieur vers l'extérieur. On ne peut pas l'extraire de force. On ne peut pas allumer le feu avec un briquet ou un rituel magique. L'amour, le vrai, ne vient que dans le respect, l'honnêteté et le désir partagé. La magie ne peut pas le forcer et en faire un liquide aussi pur qu'il devrait l'être.

Je vais donc donner trois conseils pour se passer de ce type de rituels :

  • Prendre le temps de discuter avec l'autre et être sincèrement à l'écoute de ce qu'il a à dire. Accepter ce qu'il ressent, même si cela nous peine ou nous énerve. En se mettant à sa place, on peut aussi apprendre à reconnaître que nous sommes seul artisan de cette rupture : en ayant été trop jaloux(se) ou possessif(ve) alors que votre conjoint(e) vous avait déjà exprimé son désir d'avoir de l'air.
  • De ne pas hésiter à en parler avec une personne neutre ou un psychologue. Les amis sont mauvais conseillers : ils auront tendance à prendre votre parti et occulter vos propres fautes ou travers. Il faut quelqu'un qui puisse n'être d'aucun côté et mettre en lumière les problèmes, d'un côté comme de l'autre. Allez voir un psy est parfois tabou en France. Je trouve que c'est dommage… Car cela aide énormément à sortir ce qui pourrit dans notre esprit ou dans notre coeur au fil des années.
  • De ne pas se lancer dans une bataille que l'on ne peut gagner. Votre ex est parti(e) avec votre meilleur ami(e) ? Pour une femme plus jeune ? Ou un homme plus âgé ? Eh bien…c'est comme ça. Si après avoir pris le temps de l'écouter, d'avoir discuté sans vous être étriper verbalement, vous n'arrivez pas à le faire changer d'avis, finissez par accepter sa décision. De toute manière : vous ne pourrez rien y changer !

Concentrez-vous sur votre reconstruction et la naissance d'opportunités. Si la magie vous semble être une formidable opportunité d'améliorer votre vie, étudiez-là sérieusement et faites plutôt quelques mois après une rupture un rituel pour rencontrer des personnes intéressantes. Ne demandez pas l'amour, demandez juste de belles rencontres. Si amour il y a, il naîtra naturellement, sans rien avoir à demander à personne.

Conclusion

Le rituel de retour d'affection : c'est de la merde, en plus d'être une source millénaire d'arnaques sur le dos des personnes fragilisées par une rupture amoureuse. Désolé de le dire aussi vulguairement. Mais personne n'est gagnant dans ce type de rituels, à part le sorcier/mage qui le réalisera pour vous. Lui au moins, aura gagné de l'argent et dormira sur ses deux oreilles.

Rien de sain ne peut naître d'un tel rituel : c'est une graine pourrie plantée dans un terreau de mensonges. Le peu de "bonheur" qu'il vous apportera sera faux, ne vous permettra jamais de le savourer comme une victoire. Ses conséquences sont imprévisibles, sauf qu'il fera souffrir la personne que vous aimez lorsque celle-ci finira par découvrir la ruse que vous avez employé pour abuser de lui pendant plusieurs mois ou années.

Privilégiez des solutions terres-à-terres et saines : le dialogue, l'écoute, l'effort de se remettre en question, faire appel à un psychologue, ou une personne neutre pour en discuter. Profitez de chaque rupture amoureuse comme un gros coup de pied au derrière pour avancer dans votre vie en prenant conscience de vos faiblesses ou de vos défauts pour vous en débarasser.

Et si vous voulez vraiment utiliser la magie, employez là pour favoriser les bonnes potentialités, comme les bonnes rencontres, plutôt que de chercher à tout prix à réaliser l'impossible en re-créant un couple artificiel qui ne sera jamais viable peu importe tous les artifices que vous utiliserez pour vous en convaincre...

Vous désirez faire de belles rencontres amoureuses ? Je vous donne ma méthodologie pour réaliser votre rituel pour attirer l'amour de manière constructive sans les effets négatifs et pervers des rituels de retour affectif.

Noter l'article


(98 vote(s))
Recevoir des conseils par e-mail
J'envoie à mes 965 abonnés des astuces et informations utiles sur l'ésotérisme.
Vous souhaitez soutenir mon travail ?
Cet article est gratuit, comme 99% du contenu sur le blog. Si cet article vous a aidé, vous pouvez me faire un don via PayPal. Merci !

Livres conseillés sur ce sujet

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé.

Voir tous les livres recommandés

Commentaires

Cet article n'a pas de commentaire, vous pouvez en écrire un ci-dessous.

Poster un commentaire

Vos questions sur l'article et vos témoignages sont les bienvenus. Mais pour des demandes d'aide, merci d'utiliser mon annuaire pour faire appel à un médium professionnel de confiance.