Menu
Ophis Phosphoros
Menu



Laissez-moi vous expliquer...

Le décès d'une personne a une forte incidence énergétique sur les proches touchées par sa disparition, mais aussi sur les énergies d'un lieu. C'est d'autant plus le cas si elle est morte sur place ou si elle a vécu longuement alitée avant d'aller à l'hôpital. Les suicides ou plus rarement les assassinats peuvent laisser des traces permanentes dans une maison ou un appartement. Aux grand maux les grands remèdes...voici quelques techniques pour purifier une maison après un décès.

Note : Je tiens à m'excuser si mes propos sont amenés à heurter des lecteurs ayant perdu un proche très récemment. Je tenais à vous présenter mes conseils de la manière la plus factuelle qui soit, sans faux sentiments, afin que vous puissiez avoir un avis le plus transparent possible, qui vous aidera à décider en toute lucidité l'heure venue ce que vous vous sentez en mesure de faire (ou faire faire) ou non.

Les conséquences de la mort d'une personne dans un lieu

Les émotions et sentiments les plus forts et ceux vécus les plus négativement, comme la colère, la peur, la tristesse et le désespoir génèrent une pollution énergétique qui a tendance à stagner et s'accumuler dans un lieu. Et rien n'est plus nuisible que la souffrance émotionnelle et physique ressentie sur de longues périodes. Souvent, une personne sensible aux énergies avouera voir dans les lieux du drame des masses sombres dans les coins des pièces ou dans les encadrures de portes. Ce n'est pas des entités comme beaucoup le croient, mais des masses d'énergies très lourdes qui s'agglomèrent de manière compacte.

A la somme des mauvaises énergies que produit la personne malade ou animée par des pulsions suicidaires, s'ajoute la détresse de la famille et des proches. Les lieux qui voient de tels drames se dérouler entre leurs murs deviennent généralement étouffants, voir invivables.

Il n'est pas rare que l'habitat soit tellement saturé d'énergie noire que les habitants témoignent souvent de difficultés à s'endormir, d'insomnies, de cauchemars, de la sensation d'être observés la nuit, d'être oppressés ou de leur incapacité à mettre de l'énergie dans leurs tâches quotidiennes. Et ce, au-delà du choc psychologique et émotionnel des personnes endeuillées.

Il peut également arriver que la personne décédée, souvent dans les accidents violents, refuse son état et cherche à vivre le plus longtemps possible dans les lieux qu'elle a connu en s'accrochant à l'énergie des vivants. Seule la cérémonie funéraire, religieuse ou laïque, est en mesure de l'aider à quitter ce monde pour un nouveau voyage.

Après le deuil, alors que les proches se reconstruisent peu à peu et reprennent le cours de leur vie du mieux qu'ils peuvent, la pollution énergétique générée par tout ce brassement émotionnel reste souvent persistant, parfois pendant des années. Si rien n'est fait, la qualité de vie des habitants peut ainsi être dégradée sur de longues périodes.

Lorsque la famille ou les proches se sentent prêts, il est nécessaire d'envisager de purifier la maison, mais en utilisant des moyens plus forts que ceux exposés le plus souvent sur internet, ou dans mon article plus général sur comment purifier une maison.

1ère étape : Ranger les affaires de la personne disparue

C'est peut-être la phase la plus importante mais aussi la plus difficile. Je vous recommande de la faire en groupe, pour bénéficier du soutien moral de vos proches si vous êtes endeuill(é). Cet effort, certes diffcile, est important à la fois d'un point de vue psychologique, mais aussi d'un point de vue énergétique.

Les biens d'une personne disparue sont autant d'objets d'affection et surtout des focalisateurs de pensées. Ils sont en quelque sorte des "aspirateurs" à énergie. Lorsqu'une personne décède, on a tendance à ressortir les vieilles photos, les objets auxquels elle tenait, à conserver en l'état la disposition de sa chambre, ce qui les chargent d'une énergie de tristesse et de regret qui va amplifier tout le négatif persistant dans un lieu.

Il faut donc faire le choix de ranger toutes les affaires trop personnelles dans des cartons, puis de les placer dans une pièce où vous ne vous rendez pas régulièrement (un grenier, une remise, un dressing, une cave). Je ne vous demande bien évidemment pas de jeter quoi que ce soit qui vous évoque quelque chose de positif ! Juste de symboliquement, les mettre à part des espaces que vous fréquentez le plus.

Je vous conseille par contre de vous séparer définitivement des objets que vous ressentez comme fortement négatifs, qui vous mettent mal à l'aise. A titre d'exemple, lorsque j'ai perdu ma grand-mère, nous avons revendu très vite des poupées en porcelaine que nous avions ressenti comme vraiment malaisantes...de même que certains vieux meubles ou des vieilleries.

Ne gardez que l'essentiel, prenez le temps de méditer votre choix, parfois vous ferez ce travail en plusieurs temps. Rien ne presse, mais essayez d'être complet(e), afin de ne plus jamais avoir à le refaire.

2e étape : Fumigations d'encens puissants

Je vous recommande d'utiliser deux encens dont l'utilisation reste occasionelle, car bien plus puissants que la sauge blanche, le benjoin ou d'autres résines que beaucoup de sites vous recommanderont, mais qui seront insuffisants pour purifier un lieu après un décès.

Vous pouvez utiliser :

Le camphre : il se présente sous la forme de cristaux blancs compacts, dont l'odeur caractéristique vous rappelera un certain produit très connu contre les problèmes respiratoires. Son pouvoir purifiant est reconnu, il est utilisé massivement en Inde et en Chine, ainsi que dans l'ésotérisme occidental. Vous en trouverez dans n'importe quelle boutique ésotérique et sur internet.

camphre

L'Asa Foetida : c'est une résine à la couleur brûnatre connu pour être l'un des encens les plus forts, ayant des propriétés démonofuges, purifiantes et pour le dégagement énergétique. Son odeur est nettement moins agréable que celle du camphre...mais presque rien ne lui résiste. Quelques boutiques ésotériques en vendent, sinon reportez-vous sur internet là encore.

asa foetida

Les deux résines sont à brûler sur des pastilles de charbon bien rouges, disposées dans un encensoir ou un bol avec du sable au fond. Désactivez les détecteurs de fumée avant de commencer (et remettez-les bien après !). Passez bien dans toutes les pièces en aspergant de fumée absolument tous les recoins possible sans ménager vos efforts ni les doses d'encens !

Je vous recommande très chaudement de porter un masque de protection à usage unique, que vous pourrez acheter en pharmacie pour 50 centimes. Veillez à faire sortir les animaux, les enfants, ainsi que les plantes pendant l'opération.

Une fois que vous avez bien enfumé tout votre habitat, aérez tout en grand pendant plusieurs heures. L'odeur restera pendant quelques jours...je préfère vous avertir, mais c'est autrement plus efficace que de brûler un balotin de sauge blanche qui fera tout juste que dissiper les énergies résiduelles habituelles du lieux...

3e étape (1) : le rituel de bannissement du pentagramme

C'est la méthode que je vous recommande en premier lieu, mais elle nécessite que vous soyez à l'aise avec l'idée de réaliser un rituel magique. Je peux comprendre qu'une personne sceptique, religieuse ou ayant peur de ces pratiques ne veuille pas le faire, c'est pourquoi je propose une alternative juste après.

Ce rituel est très efficace pour dégager d'un lieu ou d'une personne toutes les énergies négatives ainsi que les éventuelles entités. C'est un grand classique, éprouvé depuis des siècles !

Le rituel est assez simple et peut être réalisé simplement avec une bougie et un peu d'encens.

Il est possible de le trouver expliqué sur internet ou en vidéo, mais je vous recommande toutefois de plutôt acheter le livre de Marie-Véronique Lechêne : Entités, diagnostic et rituels de bannissement pour deux raisons.

livre marie-véronique lechêne sur les défunts

  • Le rituel du bannissement du pentagramme est expliqué en profondeur et l'auteure vous apportera des réponses plus détaillées sur ses mécanismes.

  • Le livre en lui-même traite du problème de hantise, de la mort (de ce qui se passe après), des lieux chargés négativement ou encore des objets hantés. Elle donne beaucoup de techniques complémentaires à mon article. C'est un livre sérieux écrit par une professionnelle que je connais personnellement et qui est unaniment reconnu dans le milieu pour son expertise.

3e étape (2) : bougie de neuvaine ou bougie noire

Il existe des alternatives si vous la magie ne vous branche pas !

La première est de faire brûler pendant 9 jours une neuvaine à Saint-Michel pour dégager toutes les énergies néfastes des lieux. Vous devrez veiller à respecter la procédure expliquée dans le livre fourni pour tout achat d'une neuvaine chez différents marchands.

La deuxième est d'allumer une bougie noire, d'écrire une petite prière personnelle pour que la bougie absorbe et dissolve toute énergie négative résiduelle des lieux. Je vous conseille là encore de faire ce rituel sur plusieurs jours, si possible à heure fixe, jusqu'à ce que vous constatiez un mieux au niveau du ressenti global lorsque vous vous trouvez chez vous.

Et s'il y a des complications...?

De nombreuses personnes me questionnent sur la possible présence d'un défunt, d'un esprit ou d'entités chez eux. Les cas de hantise sont rares et doivent être constatés par quelqu'un suivant un protocole précis. Je tiens d'ailleurs à préciser que je ne vend pas ce type de prestation et ne recommanderait personne de précis pour vous assurer que ma prudence n'est pas feinte :)

Dans d'autres articles sur la purification des lieux, vous m'aurez vu mentionner la fumigation de souffre comme une solution aux problèmes de pollution énergétique importante des lieux. Je ne l'ai volontairement pas cité dans les produits à utiliser plus haut, car son utilisation est très dangereuse pour la santé et ne doit être décidée qu'en cas de problèmes très graves : hantises, présence d'entités hostiles manifestes, etc.

Pour conclure, je peux vous affirmer que la meilleure manière de purifier un lieu après un décès reste que tous les habitants fassent un travail complet de deuil. En effet, le principal obstacle dans la présence de miasmes énergétiques dans un habitat est souvent la volonté des habitants eux-mêmes. En refusant de faire leur deuil, les habitants nourrissent ces mêmes énergies qui de fait ne s'affaiblissent que très lentement dans la durée. Il est donc important de consulter un psychologue, voir même de déménager, afin de parfois solutionner ce type de problèmes.

Vous avez aimé cet article ?

L'auteur

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Mes articles sont basés principalement sur des sources traditionnelles d'auteurs classiques et reconnus de l'ésotérisme occidental. Mes pratiques magiques tournent autour des rituels avec les sphères planétaires, de l'écriture magique et de la création d'entités.

Livres recommandés

L'auteur a sélectionné des livres pour vous permettre d'aller plus loin sur le sujet de l'article.

Livres sur ce sujet ou Tous les livres par thème
Besoin d'aide ?

J'ai sélectionné pour vous des médiums de confiance pour vous aider, chacun avec leurs domaines d'expertise.

Poser une question gratuitement

Livres recommandés par l'auteur

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé.

Voir tous les livres recommandés

Livres ésotériques

Commentaires

Cet article n'a pas de commentaire, vous pouvez en écrire un ci-dessous.