Pourquoi je n'aime pas le pendule divinatoire

Pourquoi je n'aime pas le pendule divinatoire

Ecrit par : Victor Grouchko


Le pendule divinatoire est une technique permettant de trouver des informations cachées. Le pendule est un objet, une sphère, un cône ou une goutte suspendue à une chaîne, servant d'éméteur / récepteur énergétique. Certains voyants l'utilisent en outil principal de divination ou en complément (par exemple pour sélectionner les cartes ou ré-orienter les questions). C'est une discipline cousine de la radiesthésie.

Utilisation et applications du pendule divinatoire

Le médium tient le pendule entre son index et son pouce, en laissant un jeu confortable pour que la chaîne puisse entraîner le mouvement de balancier du pendule.

On définit ou on obsèrve une convention de sens de rotation pour définir si le pendule dit "oui", "non", ou une réponse neutre comme "je ne sais pas". Il suffit de laisser votre pendule immobile en le tenant comme je vous l'ai conseillé au paragraphe précédent, de faire le vide en vous, puis de demander au pendule, à haute voix ou dans votre esprit : "Comment dis-tu oui ?", "Comment dis-tu non ?", "Comment dis-tu je ne sais pas ?". Observez le mouvement de balancier que fait votre pendule et retenez que, par exemple, le "oui" de votre pendule est est un sens rotatif dans le sens des aiguilles d'une montre, ou le non dans des mouvements verticaux rectilignes. Chaque pendule à sa convention et parfois....il en change ! Vous commencez à comprendre pourquoi je n'aime pas cet outil, non ? ;)

Si vous souhaitez plus de détails sur comment tenir votre pendule divinatoire correctement, vous pouvez consulter cet article sur Aromasud. Ou encore acheter le livre suivant que je recommande et qui est livré avec un pendule universel qui conviendra parfaitement à tous les débutants (cliquez sur l'image).

Livre pour apprendre le pendule et la radiesthésie

Une fois que le médium ou le voyant sait comment son pendule communique avec lui, il va l'utiliser de différentes manières :

  • En divination pure, c'est à dire sans support, pour répondre à des questions qu'il pose, généralement à une entité, ou à un défunt. Certains médiums spirites utilisent le pendule pour communiquer avec les morts (et j'ai expliqué dans cet article pourquoi je n'aime pas le spiritisme et la nécromancie).
  • Sur un objet, des photos ou des cartes de tarots, afin de choisir la bonne carte, dans le cadre d'une séance de voyance.
  • Avec une planche, qui est en fait soit une feuille, soit un support en bois, avec une règle, des aires, des formes imprimées ou desssinées. Le pendule peut permettre non seulement de répondre par oui ou par non, mais aussi de déterminer une échelle de mesure, ou une information plus précise.
  • Sur le corps humain, dans une pièce, au dessus d'une source d'énergie, afin d'en mesurer l'intensité ou la nature de celle-ci.

Voici une planche avec les chakras (pour deviner par exemple un désordre énergétique sur un corps).

Il y en a d'autres, mais j'ai cité les principales. Sur le papier, le pendule est un outil de divination très versatile, on peut l'utiliser dans de nombreux domaines. Certains l'utilisent dans le travail énergétique, similaire au magnétisme, pour soigner, influencer les énergies, mais on sort du cadre de la divination qui est - je le rappelle - un ensemble de méthodes visant à deviner des informations cachées.

Comment fonctionne le pendule divinatoire ?

Le pendule n'est ni plus ni moins que l'extension de vous-même, des énergies que vous recevez ou que vous émettez. Ce qui le fait bouger n'est pas l'énergie en tant que tel, mais des micro-mouvements de votre corps, qui sont liés à la perception des énergies par votre inconscient. Le pendule - normalement - ne bouge pas tout seul ! L'amplitude de la chaîne et du pendule permet de "voir" une réponse.

Le pendule a comme "avantage" de traduire sous forme visuelle et physique une partie de vos perceptions. C'est un outil en général très apprécié des débutants, car il semble plus rationnel dans son usage et dans les résultats qu'il donne, que la cartomancie (Tarot de Marseille, Oracles, etc.).

A mon sens, c'est une erreur de penser cela.

Je ne suis pas un grand expert de la radiesthésie ou du pendule divinatoire. Mais j'ai appris à me méfier de cet outil et à le délaisser pour plutôt me diriger vers la cartomancie, que je trouve moins influençable. Cette méfiance, je ne suis pas le seul à l'avoir : avant d'écrire cet article j'ai demandé à plusieurs autres occultistes expérimentés ce qu'ils pensaient de cet outil, tous sans exceptions m'ont répondu qu'ils ne faisaient pas confiance au pendule.

Voici les arguments que j'ai relevé et que je partage également.

Pourquoi le pendule est un outil peu fiable pour la divination

  • Il est très facile d'influer sur le mouvement de balancier du pendule, même involontairement. C'est beaucoup trop dépendant du physique, de l'état psychologique de l'individu, de son état émotionnel qui peut par exemple le faire légèrement trembler, ou encore l'appréhension de la réponse à une question peut inciter le cerveau à utiliser sciemment la convention du pendule pour obtenir une réponse plus acceptable.
  • Des entités peuvent très facilement influencer le pendule, à travers le médium ou par concrétisation physique de leurs énergies. Un voyant ou un médium expérimenté sait à quel point une entité motivée est capable d'influencer sur ses perceptions.
  • Le pendule change parfois de convention. C'est dangereux et pour moi un risque d'erreur important. Beaucoup de pratiquants demandent par sécurité la convention avant toute séance. Cela ne m'inspire pas du tout confiance.
  • Choisir un pendule est un casse-tête. Sa forme, son alliage, sa longueur, son poids, différents paramètres font qu'un pendule sera plus ou moins universel ou spécialisé dans un domaine. Arnaud Thuly a fait un très bon article dessus si vous avez besoin de conseils avant l'achat d'un pendule.

Je précise quelque chose d'important : je suis parfaitement conscient que le pendule peut avoir des propriétés émétrices intéressantes pour le travail sur le corps, les objets, mais je suis énormément sceptique sur sa fiabilité dans la divination. Certains l'utilisent avec succès (selon eux), pour ma part j'ai toujours trouvé les supports comme les cartes, les ogahms, voir même la géomancie, beaucoup plus fiables. Le pendule étant aussi un outil très "visuel", il doit être de fait très apprécié des presdigitateurs et des pseudo-médiums de cour pour impressionner la galerie. Facile de crier au public "Le défunt me parle !!", quand on voit quelque chose bouger apparement sans raison rationnelle....

Quand vous faites un tirage de cartes, par exemple, votre esprit a très peu de moyens d'influencer le résultat - c'est à dire la carte que vous allez choisir sur un tas étalé par exemple. Si je tire la carte du Bateleur, je ne peux pas parce que je ne veux surtout pas (inconsciemment) avoir cette réponse, changer la symbolique de la carte. Je peux le faire, mais alors je manipule consciemment le résultat.

Exemple concret d'une situation problématique

Dans le cas du pendule, imaginons que vous cherchez à savoir si votre fille ou votre fils a eu son BAC cette année, à l'aide de sa photo ou de l'enveloppe des résultats que vous appréhendez d'ouvrir. Déjà, la question n'est pas neutre, vous souhaitez naturellement qu'il ait réussi. Vous y associez une forte espérance. Maintenant imaginons que le pendule commence à bouger....et commence à prendre un mouvement qui ne vous plaît pas du tout (même moins d'une seconde !)....inconsciemment vous pouvez très bien vous dire "non non non non, il va l'avoir" et pouf....le pendule vous répondra sans doute "Oui". Car finalement, vous pouvez très facilement pousser votre esprit à changer la réponse.

Si vous tirez les cartes, les brassez de manière sérieuse et choisissez les cartes au ressenti, si vous tirez le pendu + le Fou + une mineure qui n'inspire pas la joie, vous pourrez difficilement vous convaincre que vous avez reçu une bonne prédiction au sujet de cet examen....

Conclusion

Bien sûr : mon exemple est légèrement caricatural. Mais je le trouve pertinent, dans la mesure où il est déjà difficile de faire de la divination ou de la voyance en étant acteur de la question (ici le parent). Alors conjuguez ce manque de neutralité, la sensibilité naturelle du pendule aux micro-mouvements, avec une influençabilité maximale sur un outil peu précis....vous avez toutes les variables pour rater votre divination au moindre pet de travers.

Je ne dis pas que certains l'utilisent avec toutes les précautions possibles, que les résultats peuvent être à la hauteur, mais pour un débutant et dans le cas d'un parti pri émotionnel dans la question, je conseille de fuir cet outil.

Comme vous l'aurez compris, je suis plutôt partisan des cartes pour la divination et la voyance. Il y a un dernier point qui me chagrine avec le pendule divinatoire : c'est que le pendule n'implique aucun symbolisme, ne donne aucune piste de réflexion, aucune nuance. C'est "oui", ou "non", ou "je ne sais pas". Il n'aide pas à trouver des conseils, des réflexions utiles au demandeur. Le Tarot avec son symbolisme riche, ou même un oracle, les ogahms ou une tasse avec un dépôt de thé ouvrent au moins une dimension spirituelle dans la lecture.

Que représente cet arcane du Pendu que j'ai tiré ? Est-ce qu'une autre carte fait écho à une question précédente, ou au contexte de l'examen ? Ce sont des questions que vous ne pouvez pas poser au pendule, car ses réponses binaires sont pauvres et peu utiles au final à mes yeux. Ce qui fait progresser quelqu'un sur son parcours spirituel, c'est ce qui naît de l'interprétation du résultat de la lecture, pas seulement le résultat lui-même.

Si vous débutez dans la divination ou la voyance, je vous conseille d'investir plutôt dans un Tarot de Marseille, un Oracle, ou un autre support qui vous plaît et qui à mon sens sera bien plus enrichissant dans votre pratique.

Notez l'article


(26 vote(s))