NOUVELLE FORMATION VIDEO DISPONIBLE : Cliquez ici pour la découvrir



Le taux vibratoire est une échelle de mesure subjective de la vibration énergétique d'une personne ou d'un lieu. Beaucoup de personnes aimeraient élever leur taux vibratoire, mais sans savoir réellement de quoi il est question. Cet article va être l'occasion de démystifier ce concept et de faire le ménage dans les idées reçues. Enfin, je vous donnerai des techniques pour augmenter le taux vibratoire quand cela sera réellement utile et sain.


Je considère que vous avez déjà lu mon article sur le concept de taux vibratoire où j’ai déjà détaillé tous les aspects théoriques. Si vous ne l’avez pas fait, il est possible que vous ne compreniez pas tout, alors, n’hésitez vraiment pas à prendre quelques minutes pour le lire !

Quelques rappels sur le taux vibratoire

Dans mon article explicatif sur le taux vibratoire, j’ai expliqué que le taux vibratoire traduisait la vitesse et la coloration symbolique de l’énergie qui vibre tout autour de nous.

Plus le taux vibratoire est bas, plus l’énergie est susceptible de se densifier sous forme de matière physique. Si notre monde physique est appréciable par nos 5 sens physiques (vue, toucher, ouïe, odorat et goût) c’est parce que le taux vibratoire des choses qui nous entoure est peu élevé. Les objets inanimés et non chargés en énergie sont un bon exemple de choses ayant un taux vibratoire faible.

Plus le taux vibratoire est élevé, plus l’énergie est susceptible de se rapprocher des plans vibratoires supérieurs, dans le spirituel. Il est de plus en plus difficile pour l’énergie d’affecter la matière et de se densifier en conséquence. Un taux vibratoire élevé dans un cercle magique est par exemple une condition sinequanone pour réussir un rituel en travaillant avec des énergies au-delà du visible et de la matière.

Note : Certains occultistes utilisent les unités bovis pour mesurer la vibration lieu, d’un objet ou d’une personne, généralement avec un pendule et une planche de mesure. Je ne vais pas entrer dans le débat sur la pertinence de ces mesures, ce serait trop long, sachez que ce n’est pas la seule méthode ni la meilleure selon moi.

Retournons à notre taux vibratoire, j’imagine que mes deux affirmations précédentes ont soulevé des questions.

"Oui, me direz-vous, mais comment expliquer dans ce cas que certains objets physiques (dont le corps humain) peuvent avoir un taux vibratoire élevé ?"

Je répondrais que:

Ce que l’on mesure dans un objet ou un corps humain, avec les techniques ésotériques, n’est pas le taux vibratoire du corps de chair et de sang, mais l’énergie qui l’environne ou qu’il contient. En soi, ce que vous mesurez sur un corps humain est l’aura, de la même manière que sur un objet, sa charge énergétique. C’est important de comprendre cela.

Un dernier point important à comprendre : le taux vibratoire d’un lieu, d’une personne ou d’un objet évolue en permanence. Il est affecté par un ensemble de facteurs, parmi lesquels :

  • Les émotions

  • Les pensées

  • L’état de conscience

  • L’exposition à une énergie extérieure

Nous avons donc ici les principaux leviers à utiliser pour modifier, en faisant monter ou baisser le taux vibratoire.

J’ajouterai enfin qu’il est nettement plus difficile de maintenir un taux vibratoire élevé que l’inverse. Nous allons voir pourquoi.

Est-il toujours souhaitable d’élever le taux vibratoire ?

À en lire les nombreux articles de blog sur les techniques pour améliorer son taux vibratoire, il est facile de croire que faire ce genre d’exercices est une chance d’évolution spirituelle, que tout le monde devrait faire.

Oui, mais voilà...il y a un gros problème, dont personne ne semble parler. Un point non négligeable qui concerne quand même la santé tant physique que mentale.

Si vous vous êtes déjà essayé à mesurer le taux vibratoire d’un être vivant malade, vous aurez pu relever que dans certains cas le taux vibratoire d’une zone du corps pouvait être anormalement bas. Dès lors, il serait facile d’établir le postulat qu’un taux vibratoire élevé serait synonyme de santé. C’est FAUX et ARCHIFAUX.

Comme souvent dans la Nature, tout est une question d’échelle et d’équilibre. Si l’environnement est trop froid ou trop chaud, aucune vie ne peut persister. Il en est de même pour le taux vibratoire, pour simplifier.

Rappelez-vous que le monde physique qui nous entoure vibre sur un taux vibratoire suffisamment bas pour se densifier. Pour vivre en bonne santé, vous avez besoin de "vibrer correctement" sur des fréquences compatibles avec ce monde qui vous entoure : la terre, les plantes, les arbres, la nourriture que vous mangez.

Si vous décidez par exemple de monter votre taux vibratoire tous les jours, avec des exercices mal maîtrisés, sans soigner votre ancrage énergétique et en cherchant à toujours vivre "haut", vous allez vous pourrir la santé.

Ce que j’entends par là, c’est qu’à vouloir toujours chercher le spirituel, à augmenter ses énergies n’importe comment, vous allez progressivement vous déconnecter du monde physique. Symboliquement, vous n’aurez plus les pieds sur terre et serez perché(e). Votre corps n’est pas conçu pour être toujours branché sur les hautes fréquences !

De nombreuses personnes tombent ainsi dans ce piège vicieux, souvent poussés par des "coachs" en développement spirituel n’ayant aucune idée de ce qu’ils font. On retrouve ainsi dans le milieu ésotérique beaucoup de personnes qui finissent par vivre dans un monde imaginaire, n’avoir plus aucune notion de responsabilité personnelle, malades physiquement, car le corps n’a tout simplement plus de connexion avec les énergies terrestres dont il a besoin.

Avoir donc un taux vibratoire élevé n’est donc pas nécessairement souhaitable. Alors, pourquoi certaines personnes mystiques, des grands noms de la spiritualité, avaient une telle puissance d’aura et de magnétisme, des contacts aussi forts avec les plans supérieurs ? Qu’est-ce qui les différencie de nous, pauvres mortels ?

Eh bien... la différence majeure, c’est que dans le cas où ces personnes sont ou étaient effectivement saines d’esprit, elles ont toujours gardé un lien fort avec la terre. Avec la réalité physique. Ils faisaient beaucoup de méditation, restaient proches de la Nature, prenaient soin de leur corps et savaient très bien qu’il était impossible de totalement négliger leur vie quotidienne d’être humain.

Retenez donc que si vous voulez effectivement améliorer la qualité vibratoire de votre aura, vous devez IMPÉRATIVEMENT soigner votre ancrage. Vous trouverez des exercices d’ancrages ici.

Dans quels moments augmenter son taux vibratoire ?

Selon moi, dans trois cas :

  • Le premier, lorsque vous souhaitez travailler avec des énergies spirituelles dans le cadre de votre pratique magique ou énergétique. Dans ce cas, vous avez besoin de faire monter le taux vibratoire de vos énergies personnelles ainsi que celle du lieu où vous vous trouvez.

  • Le second, quand vous souhaitez travailler régulièrement vos énergies personnelles pour renforcer votre aura, votre magnétisme, afin de mieux "spiritualiser" votre vie.

  • Le troisième, quand vous voulez dynamiser les énergies d’un objet ou d’un lieu en vue de le purifier ou de le dégager énergétiquement ou à contrario de le charger (c’est finalement la même chose que le point 1).

Vous noterez donc que le fait de faire monter le taux vibratoire est plutôt situationnel. Je considère que c’est normal et souhaitable.

Certains pourront s’attrister de ne pas mettre ce "petit plus" dans leur vie, en tout temps. Mais rassurez-vous, vous constaterez de vous-même que plus vous pratiquerez, plus votre taux vibratoire "moyen" s’élèvera. De la même manière qu’une personne saine, bien dans sa tête et dans son coeur aura un taux vibratoire plus élevé qu’une personne dépressive.

Le fait de faire monter la qualité de vos énergies sur la durée, par le travail régulier et juste, en soignant son ancrage énergétique, est pour moi le meilleur moyen d’avoir le meilleur compromis.

Les pratiques du quotidien

Pour ce qui est des pratiques quotidiennes visant à améliorer la qualité globale de vos énergies, voici quelques pratiques saines et efficaces.

*Attention, je ne suis pas en train de vous dire de faire de la pensée positive sauce "loi d’attraction", mais plutôt de vous apprendre à prendre du recul, mettre de l’énergie dans ce qui est bon pour vous, utile et souhaitable. Vivre dans le monde des bisounours n’a jamais marché et vous rendra vulnérable.

Les pratiques rituelles

Rituel magique pour augmenter le taux vibratoire

Est entendue par "rituelle" une pratique qui nécessite une méthodologie et une pratique cadrée, exceptionnelle.

La technique que je vous recommande pour travailler vos énergies et augmenter le taux vibratoire est le cercle énergétique. Je donne ma méthode dans cet article sur le cercle magique.

Pourquoi le cercle énergétique ? Parce qu’il s’agit ici de créer un espace consacré dans lequel vous allez faire monter de manière maîtrisée le taux vibratoire, dans le but d’appeler, de diriger et de concrétiser des énergies spirituelles.

La figure du cercle est importante : pourquoi pas un carré ? Car le cercle est la forme géométrique fermée la plus simple qui soit. De plus, elle est liée au chiffre 1, celui du Tout, de l’Unité. Toutes les cultures l’ont adopté et personne ne réfute son efficacité dans la pratique magique.

Pourquoi délimiter un espace précis pour travailler ? Question importante et que beaucoup de débutants ont du mal à se poser. Travailler dans un cercle revient à faire bouillir de l’eau dans une casserole plutôt que de faire bouillir de l’eau d’une cuve de 60L dans une pièce. La quantité d’énergie dépensée ne sera pas la même ! Travailler dans un espace fermé, de taille raisonnable, évite de se fatiguer pour rien.

Le fait d’avoir un cercle fermé permet aussi de faire une séparation entre le sacré et le profane. Le cercle vous aidera aussi à repousser les parasites énergétiques qui seront attirés par vos travaux.

Certains pourront se demander pourquoi dans les églises ou dans une salle de concert les énergies sont si élevées alors que personne ne fait de cercle ? Le nombre de personnes ainsi que la régularité. Dans le cas d’un concert, la présence de centaines ou milliers de personnes fait que nous n’avons plus une plaque à induction pour faire bouillir notre casserole d’eau, mais des centaines. Dans le cas de l’église, c’est la régularité des pratiques, la mémoire des murs ainsi que la disposition des lieux qui fait le travail.

Dans le cas d’une pratique solitaire, la technique du cercle est indispensable, car votre énergie est limitée.

En traçant votre cercle (voir méthodologie de traçage du cercle), vous allez fermer votre espace et remplir tel un aquarium de l’eau pour le bon poisson. Ici, vous allez créer un bassin d’énergie que vous allez faire descendre, afin de mécaniquement augmenter le taux vibratoire de cet espace et de tout ce qui s’y trouvera. C’est ainsi que vous immergeant dans une énergie vibrant plus haut que les vôtres, vous allez augmenter votre propre taux énergétique.

Attention à bien veiller à soigner votre ancrage et nettoyer (énergétiquement) le cercle et la pièce avant d’y travailler.

Dans le cadre d’une maison par exemple, il sera nécessaire de faire ce même travail dans toutes les pièces, une par une. Dans le cas de la consécration d’un lieu, suite à la purification d’une maison par exemple, faire monter le taux vibratoire de cette manière sera très utile.

Les pratiques artistiques

Pratiquer un art permet de faire monter le taux énergétique : le chant, la danse, le dessin, la peinture, la musique en générale.

Vous pouvez donc combiner ces disciplines avec la technique du cercle.

Comment reconnaître une élévation du taux vibratoire ?

Pour ma part, je ressens une forme de déconnexion du temps et de l’espace dans mon cercle. C’est dur à expliquer par des mots. Vous êtes comme en hypervigilance*, conscient de tout ce qui vous entoure, vous pouvez sentir des vibrations autour de vous voir des bourdonnements ou des sifflements.

C’est toutefois une vision personnelle. Beaucoup de personnes ressentent une hausse de la température, des frissons, une sensation de planement et d’éternité dans certains cas.

Il est normal si vous débutez de ne pas ressentir tout cela immédiatement. Vous aurez besoin de régularité et surtout de développer votre médiumnité pour réellement vous rendre compte que tout ce que vous faites n’est pas le fruit de votre imagination.

*L’hypervigilance pourrait être comparée à cette sensation que vous avez lorsque vous rentrez tard le soir dans une rue où vous ne vous sentez pas en sécurité : vos sens sont en éveil, votre esprit est comme vide et pleinement disponible.

Le rôle des émotions et des pensées

Au début de l’article, je vous avais dit qu’il y avait selon moi quatre leviers pour jouer sur le taux vibratoire :

  • L’exposition à une énergie extérieure : dans le cadre du cercle, les énergies invoquées remplissent ce rôle (principes supérieurs).

  • L’état de conscience : on l’obtient lorsque le cercle est bien chargé, cette forme de transe ou d’hypervigilance.

Restent les pensées et les émotions.

Les pensées noires et les émotions négatives font baisser le taux vibratoire, tandis que les émotions dites positives ont tendance à le faire monter. Il faut donc que lorsque vous pratiquez, vous soyez bien à l’écoute de vous-même et que sans non plus "chercher uniquement du positif", vous cherchiez la sérénité nécessaire pour pleinement apprécier les émotions et pensées qui seront influencées par les énergies du cercle.

Comment faire baisser le taux vibratoire ?

Si vous avez suivi ma méthodologie du cercle, vous avez normalement réalisé un bannissement à la fin de votre rituel ou de votre séance de travail. Cette technique permet de renvoyer les énergies et mécaniquement baisser les énergies autour de vous. C’est une pratique très importante, car cela évite de faire rentrer n’importe quoi chez vous...

Cette technique du bannissement permet aussi de vous aider à redescendre vous-même. La pire erreur à faire est de directement recommencer vos activités ou de sortir de chez vous, sans prendre un temps pour vous poser, vous calmer, bien respirer et reprendre vos esprits.

J’utilise la métaphore du plongeur : lorsque vous êtes dans des profondeurs importantes, vous devez absolument remonter par palier pour éviter que vos poumons ou vos tympans ne soient endommagés. Même chose ici pour les énergies (en moins violent !).

Laissez le temps à votre corps, votre esprit et vos émotions de retrouver leur calme. Une fois que vous vous sentez calme, je vous conseille de faire une activité "terre-à-terre" comme la vaisselle, du ménage, la cuisine, du jardinage ou la paperasse administrative.

Si vous souffrez d’un manque d’ancrage chronique (soit 90% de la population européenne au doigt mouillé), les conseils sont identiques à ceux dans mes articles sur le sujet : pratiquer une activité sportive, bien manger, bien boire et être un maximum au contact avec la nature (balade en forêt par exemple), vous lever et vous coucher à heures fixes. Si possible loin des appareils électroniques, téléphones et smartphones qui pourraient vous "couper" dans votre pause.

Conclusion

Je vous ai normalement donné pas mal de clés pour non seulement comprendre comment élever le taux vibratoire, mais aussi l’importance de ne pas le faire n’importe quand et n’importe comment. N’oubliez pas de garder les pieds sur terre et ne pas oublier que si vous vivez sur le plan physique, c’est qu’il y a une bonne raison !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Nous avons sorti une formation qui pourrait vous plaire ! Cliquez ici pour en savoir plus

Vous avez aimé cet article ?

Rechercher sur le blog

Livres recommandés par l'auteur

Cliquez sur les couvertures pour voir les avis et le résumé.

Voir tous les livres recommandés

L'auteur

Je suis occultiste et blogueur, passionné par l'ésotérisme depuis plus de 10 ans. Mes articles sont basés principalement sur des sources traditionnelles d'auteurs classiques et reconnus de l'ésotérisme occidental. Mes pratiques magiques tournent autour des rituels avec les sphères planétaires, de l'écriture magique et de la création d'entités.

Commentaires

Cet article n'a pas de commentaire, vous pouvez en écrire un ci-dessous.

Poster un commentaire