6 causes d'échec de vos rituels magiques

6 causes d'échec de vos rituels magiques

Ecrit par : Victor Grouchko

Vous êtes ici :

Faire un rituel de magie ne s'improvise pas : il y a certaines règles et précautions à respecter pour que cela fonctionne. Voici les raisons principales qui vous empêcheront de manifester votre volonté et obtenir les résultats que vous désirez.

Ne pas s'ancrer correctement

L'ancrage est notre capacité à nous connecter aux énergies de la Terre, au plan matériel, favorisant notre concentration et notre rapport au réel. Dans un rituel magique, un bon ancrage permet d'utiliser l'énergie illimitée de la Terre plutôt que notre énergie personnelle, limitée, elle. Un débutant qui n'a pas travaillé un minimum son ancrage se trouvera très rapidement à court d'énergie pendant un rituel : il sera épuisé et aura du mal à se concentrer pour le terminer. La quantité d'énergie sera insuffisante pour réaliser la volonté du mage. Et le rituel échouera.

Il faut donc correctement soigner son ancrage avant de démarrer la pratique magique rituelle, car celle-ci est particulièrement exigeante. Nombre de débutants commencent par le rituel magique pour obtenir tout de suite des résultats "incroyables", sans maîtriser un minimum des techniques d'ancrage. Et sont souvent déçus du résultat !

Voici une cette section d'article de ce blog parlant du manque d'ancrage.

Oublier de donner un cadre aux énergies

Les livres et les Anciens ne conseillent pas de tracer un cercle autour du praticien que par tradition ou seulement pour se protéger. Il est important de restreindre le champ d'action des énergies afin d'aider les énergies à se manifester (ou se condenser) sur nos plans d'existence. Prenons un exemple illustré.

Vous venez d'acheter un poisson rouge. Il a besoin d'être dans l'eau pour survivre. Dans votre cuisine, vous décidez d'ouvrir le robinet et d'attendre que l'ensemble de votre cuisine se remplisse d'eau pour lâcher sur le carrelage innondé votre nouvel animal de compagnie qui aura bien du mal à nager sur 5 cm d'eau. Au final : vous aurez gâché des centaines de litres d'eau pour faire une pâtinoire géante et votre poisson ne sera pas ravi de son sort. Acheter et remplir un aquarium aurait permis d'éviter une innodation et de permettre au poisson de vivre correctement.

Cela peut sembler grotesque comme exemple, mais en réalité c'est ce qu'il se passe lorsqu'on appelle des énergies sans leur donner une délimitation. Elle permet de créer une zone d'énergie dense permettant de se manifester. Sans cercle, triangle ou autre forme permettant de limiter leur expansion, les énergies virvelotent dans la pièce et il faudra une quantité d'énergie incomensurable pour commencer à travailler magiquement. Autant dire que lorsqu'on débute, ce scénario n'est pas souhaitable !

Conclusion : faîtes un cercle magique et à défaut de savoir comment faire, au moins, délimitez mentalement de manière ferme un espace défini pour appeler les énergies.

Faire un rituel pour tester ou pour le fun

L'attrait pour le spiritisme, l'appel des esprits, fait parfois du rituel une sorte d'expérience vidéo-ludique pour adolescent ou adulte en manque de sensations fortes. La magie n'est pas un jeu. Si elle est prise comme telle, au mieux votre rituel fera l'effet d'un pétard mouillé, ou au pire il vous offrira une belle frayeur qui vous passera définitivement l'envie de réessayer. Soyons francs : aucune entité, à part quelques plaisantines, ne se dérangent pour un "pratiquant" qui cherche à se faire peur ou épater la gallerie.

De plus, les personnes dans un état d'esprit récréatif ne respectent aucune précaution, ni aucune loi magique permettant la réussite d'un rituel décent. Regarder le dernier The Conjuring sera bien plus amusant !

La peur et le manque d'introspection

Faire un rituel de magie c'est se confronter à l'invisible. Comme la potentielle menace que l'on ne peut discerner, la nuit dans une ruelle sombre, ou celle à l'origine d'un bruit très suspect la nuit seul(e) chez soi. C'est une peur ancestrale, que personne ne peut ignorer. Dans le cadre d'un rituel, la peur que cela tourne mal, que l'on se retrouve nez à nez avec des énergies ingérables est une crainte qui a hanté (et hante encore) n'importe quel praticien.

Avoir peur est le meilleur moyen de disperser son énergie et nourrir des entités opportunistes. Vous terrifier est l'arme principale de toute entité voulant vous nuire. En prendre conscience, c'est déjà beaucoup : garder son calme est sans doute l'une des meilleures protections qui existe. Si la majorité des rituels bien faits et préparés ne présentent aucun danger réel pour le magie ou le sorcier, se connaître soi-même, connaître ses limites, conscientiser ses peurs et ses blocages est un pré-requis à la pratique magique.

C'est pour ça que toutes les traditions sont unanimes et incitent chaque futur praticien occulte à une introspection sérieuse et constante.

Je parle des dangers liés à la peur et la magie dans cet article.

Bâcler un rituel et ne pas le prendre au sérieux

Beaucoup de débutants ne font que réciter naïvement une formule "magique" imprimée sur un site internet, en allumant quelques bougies, en traçant parfois un cercle, le tout en 10 minutes montre en main et attendent qu'il se passe (immédiatement) quelque chose. Si faire de la magie était aussi simple, le monde serait un joyeux bordel où chacun pourrait utiliser les énergies de manière constante pour obtenir tout ce qu'il souhaite.

L'étude des Lois occultes est un pré-requis à la pratique des rituels magiques. C'est comme si on vous disait : vous n'avez pas fait d'études d'électricien, mais ce n'est pas grave, vous pouvez toujours essayer de réparer votre installation électrique tout seul. Etudier l'ésotérisme n'est plus qu'une affaire d'hommes léttrés ou d'une élite sociale : aujourd'hui n'importe quelle personne sérieuse peut apprendre la magie, mais cela requiert de la rigueur et beaucoup de travail sur soi-même.

Et je vais jetter un pavé dans la mare : tous les rituels "vendus" sur des sites qui vous assurent que lire une simple invocation suffira à obtenir ce que vous souhaitez sont des arnaques.

Manquer de respect aux entités

Je vous conseille cet excellent article d'Arnaud Thuly sur le sujet : Le respect dû aux entités

Vous ne vous permetteriez pas d'entrer chez des inconnus pour vous servir dans leur frigo et leur demander en plus un massage des pieds. De la même manière, n'importe qui de sensé a du respect pour nos anciens (parents, grands-parents), les morts ou des figures autoritaires qui inspirent le respect. Cependant, de nombreux mages auto-proclamés ne se gênent pas pour (essayer d') invoquer ou évoquer des entités parfois millénaires en les traitant comme des esclaves. Je t'invoque Tartampion, je veux que tu fasses revenir mon ex tout de suite !

Je caricature à peine. Je suis effaré quand je vois certains rituels sur internet, en me disant que certains vont réaliser ces rituels en donnant des ordres à des entités qui les ont vu naître et les verront mourir, eux, ainsi que l'ensemble de leur lignée. Des divinités qui, dans des temps plus anciens, étaient respectées et craintes, à raison ! Comme disent les jeunes, trop souvent "le respect est mort".

Que vous invoquiez une entité très locale et peu connue, ou une puissante divinité antique, habillez vous d'humilité et de respect. Non, n'allez pas forcément jusqu'à vous soumettre totalement à son joug, mais mieux vaut trop que pas assez. Si vous n'avez pas un ascendant net sur l'énergie que vous utilisez, donc votre énergie, une de vos créations ou dans le cadre de certains rituels visant à soumettre une entité à votre volonté, ne jouez pas les petits chefs. Une entité ainsi traitée choisira soit de vous ignorer (surtout si elle n'a pas les conditions requises pour se manifester actuellement), soit de se jouer de vous, soit de vous infliger une bonne correction.

Alors pour la réussite de votre rituel, je vous conseille de respecter la règle suivante : soyez toujours humble avec les énergies d'autrui, soyez ferme avec les énergies qui vous sont hostiles et ayez au moins l'esprit d'étudier un minimum la tradition et rites associés à une divinité avant de l'appeler.

Formation vidéo sur les rituels magiques

Si vous voulez continuer à vous perfectionner dans la pratique des rituels magiques, je vous recommande la formation vidéo de Vincent Lauvergne, un mage réputé et expérimenté. J'ai suivi cette formation et je ne peux que la recommander à mon tour pour éviter de nombreuses erreurs de débutants et réussir ses rituels.

Voir la formation sur les rituels magiques

Conclusion

Faire un rituel magique, ce n'est pas simple, cela requiert avant de se lancer dans ce domaine d'avoir une base dans la maîtrise des énergies et surtout de vous-même. La magie est exigeante. Le XXIe siècle à vu l'essor de la connaissance accessible à (presque) tous, mais a aussi vu l'arrivée d'un grand n'importe quoi général alimenté par l'habitude de tout vouloir tout de suite. Pour beaucoup, nous avons perdu ce goût de l'effort et de l'étude, dans des domaines qui nous semblent venir d'un autre âge.

Prenez le temps d'acquérir des bases : essayez, certes, mais donnez-vous les moyens de réussir en vous impliquant, en lisant plusieurs auteurs, en ne quittant jamais votre esprit critique et en acceptant d'être débutant, avec toute l'humilité que cela implique.

Vous pouvez continuer vos lectures sur le sujet, en passant à mon guide du rituel pour débutant perdu !

Je vous conseille la lecture du livre d'Arnaud Thully : La Voie du Mage - Bien débuter - Entraînements préparatoires.

Si vous avez aimez cet article, n'hésitez pas à le partager, cela fait toujours plaisir ! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser ci-dessous :)

Notez l'article


(8 vote(s))


Derniers articles autour de ce sujet